Ce sont quelque 425 joueurs de 12 à 17 ans des catégories atome, benjamin, cadet et juvénile dans les divisions 3 et 4 qui envahiront les cinq gymnases qui seront mis à la disposition des participants. Pas moins de 60 parties seront disputées tout au long de la fin de semaine.

La Ruche à l’heure du basketball

Le complexe sportif de la Ruche résonnera basketball jusqu’à dimanche à Magog avec la présentation du tournoi Carnicas qui permettra à 38 équipes masculines et féminines de se mettre en valeur.

Ce sont quelque 425 joueurs de 12 à 17 ans des catégories atome, benjamin, cadet et juvénile dans les divisions 3 et 4 qui envahiront les cinq gymnases qui seront mis à la disposition des participants. Pas moins de 60 parties seront disputées tout au long de la fin de semaine.

« C’est notre quatrième édition, souligne l’enseignant Michel Grandmaison, responsable du basketball à l’école secondaire la Ruche. Toutes nos équipes Carnicas y prennent part et on se fait un devoir bien sûr de bien accueillir la visite. Leur présence est importante et on veut que ces équipes reviennent nous voir chaque année. »

En santé

D’ailleurs, le basketball se porte très bien à la Ruche avec la présence de 13 équipes et quelque 130 joueurs. « Il ne s’agit pas d’une popularité soudaine. Le basketball est solidement implanté chez nous depuis déjà plusieurs décennies. Ce qui fait une des forces du programme, c’est qu’il y a régulièrement des anciens, autant chez les entraîneurs que chez les joueurs, qui reviennent pour redonner aux suivants. En bout de ligne, les jeunes progressent et nos équipes demeurent très compétitives. Tout ça en ne perdant pas de vue que nos élèves athlètes doivent jouer à un coût très abordable », fait valoir Grandmaison.

 Quand il est question d’expérience en matière de basketball à la Ruche, on pense immédiatement aux Pierre Meunier, Richard Poirier, Sylvain Goyette, Jérémie Bergeron et Majorie Faucher. Pendant ce temps, la relève a pour nom Joannie Boucher et Laurianne Normand.

 Katheryne Homan Provencher, Serge Homan, Charles Langelier, Ben St-Roch, Alexandra St-Pierre, Dave Larochelle, Alex Poulin, Christian Carrière, Mysson Abraham, Lou Langlois et Simon Millette sont d’autres intervenants qui ont un gros mot à dire dans le développement du basketball à l’école secondaire la Ruche.

 Revenant sur le tournoi qui prend l’affiche en fin de semaine, Michel Grandmaison a pris la peine d’identifier Louis Grenier et Pierre Meunier comme les piliers de l’événement. « Le basketball coule dans leurs veines », a soutenu Grandmaison.