La pluie ne déroute pas les cyclistes du Cyclo Ski Vélo Orford

Il fallait être amoureux du vélo pour participer dimanche matin à la course cycliste Cyclo Ski Vélo Orford. Orage au départ, pluie parfois diluvienne tout au long de l'avant-midi, tout pour refroidir l'ardeur des cyclistes.
<p>Justin Hall savoure sa victoire au 100 km.</p>
Sauf qu'il en fallait davantage pour faire rebrousser chemin aux quelques centaines de cyclistes qui ont été fidèles au rendez-vous auquel ils étaient conviés à Orford.
Pour sa part, Bruno Poirier, du Lac Brome, affichait un sourire radieux, tout le contraire de la température qui sévissait à l'extérieur, après avoir complété le trajet de 50 km. « Quand il pleut autant, il faut se méfier davantage des routes glissantes, mais pour le reste, ça demeure du pareil au même », d'alléguer celui qui avait une autre raison de se réjouir, ayant savouré la victoire.
« La pluie n'a pas empêché les cyclistes de se lancer dans une course. Pluie ou pas, on a eu droit à des tentatives d'échappée à l'avant. Personnellement, je visais d'être le plus rapide dans mon groupe d'âge. Me voilà avec la victoire au général. Tout compte fait, vive la pluie. »
Nancy Dubé, du Mont St-Hilaire, parlait quant à elle d'une course bien rafraîchissante. « Pas juste en raison de la pluie, confie-t-elle, sourire en coin. Les gens étaient de bonne humeur, le parcours absolument superbe et pour moi qui prenais ça davantage pour une randonnée, c'était très amical. Il s'agissait de ma première expérience sur 50 km et comme j'ai survécu, à moi le 100 km l'année prochaine. »
Mentionnons qu'en plus de la victoire de Poirier (1h 20m 29s), Marilaire Savard de Sainte-Catherine de Hatley l'a emporté chez les femmes avec un chrono de 1h 34m 35s.
Sur 100 km, les meilleurs temps appartiennent à Justin Hall (2h 40m 35s) du côté masculin et Zeina Loutfi (2h 40m 53s) de Montréal, qui a fait bande à part chez les femmes.