Une nouvelle piste d’athlétisme a été construite, au cours des dernières semaines, sur les terrains de l’école de la Ruche.

La nouvelle piste de l'école de la Ruche enfin inaugurée

La nouvelle piste d’athlétisme du centre sportif de l’école de la Ruche sera inaugurée samedi après-midi dans le cadre du Relai du lac Memphrémagog, un événement qui permet tous les ans d’amasser des centaines de milliers de dollars pour la jeunesse de la région.

Les travaux d’aménagement de la nouvelle piste d’athlétisme étaient toujours en cours plus tôt cette semaine. Le projet coûtera finalement tout près de deux millions $, ce qui représente un dépassement de coût d’environ 10 pour cent si on compare avec l’estimation initiale.

« Un dépassement de 10 pour cent, c’est normal. Et puis il faut dire qu’on a décidé d’ajouter une demi-lune au centre pour faire en sorte qu’on puisse pratiquer des disciplines sportives supplémentaires sur place », révèle Jean-Guy Gingras, l’homme derrière le projet.

Le gouvernement provincial a accordé une somme de 800 000 $ pour que la nouvelle piste d’athlétisme extérieure voie le jour. La Ville de Magog a pour sa part offert un montant de 375 000 $. La MRC de Memphrémagog, la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog, la Fondation Christian Vachon et la Commission scolaire des Sommets ont également participé au financement du projet.

« Une autre étape »

L’inauguration de la nouvelle infrastructure s’effectuera en présence de la ministre déléguée à l’Éducation du Québec, Isabelle Charest, samedi. Plusieurs autres dignitaires du secteur de Magog devraient également être présents pour célébrer cet événement.

Le même jour, la piste d’athlétisme sera utilisée pour la première fois par des coureurs. Des dizaines d’enfants provenant d’écoles primaires de la région de Magog s’élanceront en outre sur la surface toute neuve.

« C’est une autre étape de l’agrandissement du centre sportif de la Ruche qu’on franchit avec l’inauguration de cette nouvelle piste. On avait déjà ajouté plusieurs gymnases et une piscine. Maintenant, ce qu’on veut c’est de construire un aréna avec deux glaces au même endroit. Ça compléterait notre projet », explique Jean-Guy Gingras.

Rappelons que le projet d’aréna à deux patinoires auquel fait référence M. Gingras est soutenu par la Ville de Magog et est estimé à 25 M$. Ses responsables espèrent que les gouvernements du Québec et du Canada fourniront une large partie de la somme nécessaire.