La prochaine saison de la LHJMQ commencera le 1er octobre et que celle-ci se déroulera à huis clos.
La prochaine saison de la LHJMQ commencera le 1er octobre et que celle-ci se déroulera à huis clos.

La LHJMQ annonce que sa saison commencera le 1er octobre

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
BOUCHERVILLE — Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec Gilles Courteau s'est acheté du temps en annonçant vendredi que son circuit entamera sa prochaine saison le 1er octobre.


Le calendrier comportera 60 parties, et la ligue sera divisée en trois divisions de six équipes - deux au Québec, et une autre qui regroupera les clubs des Maritimes -, a annoncé Courteau. Toutes les parties de la saison régulière seront jouées à l'intérieur de la même division, et le format des séries éliminatoires sera annoncé plus tard en décembre. Une façon de gagner du temps.

«Le calendrier de 60 matchs, et celui à venir des séries éliminatoires qui sera déterminé en décembre, prendront en compte le facteur de la santé publique, la santé des joueurs et tout ce qui pourrait survenir durant la saison», a d'abord mentionné Courteau en visioconférence.

Les camps d'entrainement vont donc débuter le 30 août et les équipes seront limitées à 34 joueurs - Courteau n'a pas écarté la possibilité d'une exemption pour un quatrième joueur âgé de 20 ans par équipe.

Et si jamais un joueur reçoit un test positif au coronavirus, alors «on va traiter à la pièce le dossier, prendre connaissance de la situation médicale à savoir s'il s'agit d'un joueur ou d'une éclosion, et on va agir en conséquence», a-t-il indiqué.

La date de la reprise des activités dans la LHJMQ tranche avec celle choisit par les deux autres principaux circuits de hockey junior majeur au pays. Plus tôt ce mois-ci, l'OHL a indiqué qu'elle entamera ses activités le 1er décembre, et la WHL en fera autant le 4 décembre. Courteau a expliqué cette disparité par le fait que la LHJMQ ne comporte aucune formation américaine.

La LNH prévoit elle aussi entamer sa prochaine campagne en décembre, tandis que la Ligue américaine de hockey et l'ECHL espèrent pouvoir le faire le 4 décembre.

La décision d'entamer la saison le 1er octobre a été prise à la suite de discussions positives avec les gouvernements provinciaux et des agences de santé publique, a précisé le circuit Courteau. Cependant, le retour au jeu ne se déroulera pas comme à l'habitude.

Courteau a précisé que, pour l'instant, tous les matchs du calendrier régulier de la LHJMQ qui seront présentés dans la Belle Province le seront à huis clos, mais cela pourrait être appelé à changer en cours de route.

«Pour un match annulé, peu importe la raison, nous aurons du temps pour le ou les reprendre. Nous ne connaissons pas l'évolution de la pandémie, ni l'évolution de la santé publique, de la permissibilité des spectateurs dans les gradins. Si elle (la Direction de la santé publique) en vient à accepter les spectacles, ça devenait important pour nous d'avoir du temps pour modifier le calendrier et se préparer pour la Coupe Memorial», a-t-il ajouté, en précisant que le calendrier de la LHJMQ ne se terminera pas en même temps que celui de l'OHL ou de la WHL.

La 102e Coupe Memorial se déroulera du 17 au 27 juin 2021 à Oshawa ou à Sault Ste. Marie, en Ontario.

Rappelons que la saison 2019-20 et les séries éliminatoires de la Coupe des Présidents ont été annulées en mars en raison de la pandémie de coronavirus.

L'avenir financier des clubs reste nébuleux

D'autre part, Courteau est demeuré très nébuleux quant à savoir comment les équipes pourront survivre en présentant une saison sans spectateurs.

Certains clubs avaient mentionné plus tôt au printemps que leur avenir serait en péril s'ils n'obtenaient pas l'aide financière des gouvernements ou la permission d'accueillir des spectateurs la saison prochaine.

«Nous discutons avec les quatre provinces impliquées, et celles-ci sont extrêmement positives à différents égards», s'est-il borné à répondre à répétition aux questions persistantes des médias.

De plus, Courteau a précisé que la ligue et la Direction de la santé publique travaillent présentement à développer un protocole sécuritaire pour le retour dans les arénas des membres des médias, des recruteurs de la LNH et des spectateurs. Aucun échéancier n'a toutefois été fourni pour le dévoiler publiquement.