La « Classique Brock/Brewers » aura lieu vendredi soir à 19 h au stade Jacques-Desautels à Drummondville dans le but d’envoyer des ondes positives à Vincent Bourgeois et d’amasser des fonds en guise de soutien.
La « Classique Brock/Brewers » aura lieu vendredi soir à 19 h au stade Jacques-Desautels à Drummondville dans le but d’envoyer des ondes positives à Vincent Bourgeois et d’amasser des fonds en guise de soutien.

La grande famille du Baseball s’unit à Drummondville

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Le Brock Baseball Club et les Saint-Fred’s Brewers s’uniront vendredi soir lors d’une partie caritative afin d’amasser des fonds pour leur ami et coéquipier, Vincent Bourgeois, qui repose maintenant dans un état stable à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Québec à la suite d’un accident de voiture.

« Les nouvelles sont vraiment bonnes pour Vincent. Il était plongé dans un coma artificiel, mais il s’est réveillé jeudi », affirme le joueur-entraîneur Mathieu Audet, à la tête de l’organisation du match prévu. « Il a été transféré à Québec pour des brûlures importantes au 3e degré, mais ce sont des nouvelles tout de même encourageantes », assure-t-il.

Dans la communauté de baseball à Drummondville, les gens sont unanimes. « Vincent est extrêmement apprécié de tout le monde. Il est passionné et surtout très impliqué auprès de la relève sportive », raconte Mathieu Audet.

Vincent Bourgeois, qui a fait ses études universitaires à l’Université de Sherbrooke, intervient d’ailleurs fréquemment comme kinésiologue auprès de ses nombreux coéquipiers.

Pour son ami et collègue David Bentamy, ce n’est pas une question de hasard si les nouvelles sont bonnes aujourd’hui. « Ça ne m’étonne pas du tout que Vincent ait survécu à cet accident. C’est un gars qui a une rage de vivre incroyable. Il est impliqué partout, il a des projets et il est en santé. C’est un gars empathique, qui ressent vraiment les sentiments des autres. À le voir aller dans la vie, c’était sûr qu’il s’en sortait. »

La « Classique Brock/Brewers » se déroulera vendredi soir à 19 h au stade Jacques-Desautels à Drummondville. L’équipe Bentamy et l’équipe Audet, créées spécialement pour l’occasion, s’affronteront en guise de soutien envers les proches de Vincent Bourgeois et de sa conjointe, Cathy Pépin, qui se dit très touchée et reconnaissante devant cette générosité « qui arrive de partout ».

« Je suis certaine qu’il sera également très ému de voir à quel point il a de l’impact dans la vie des gens et comment il est apprécié. Il est maintenant réveillé et on met toutes nos forces vers l’avant », indique-t-elle.

Une somme d’environ 5000 $, en grande partie grâce à l’équipe des Brewers, a déjà été amassée sur la page Gofundme créée afin de permettre à la famille de Vincent Bourgeois de traverser cette dure épreuve en restant auprès de lui.

« En jouant ce match, on envoie du courage et de l’énergie positive à Vincent et sa famille. On a l’impression qu’il ressent à quel point on pense à lui », ajoute Mathieu Audet.

Seuls les 250 premiers spectateurs pourront assister au match. La contribution sera volontaire et se fera à l’entrée du stade. La totalité des contributions amassées à l’entrée et lors du moitié-moitié seront données à la famille du jeune homme.

Rappelons que Vincent Bourgeois a été impliqué dans un accident survenu dans la nuit du 6 au 7 août, lors duquel il serait entré en collision avec un camion-remorque immobilisé sur l’accotement près de la sortie 175 de l’autoroute 20. L’alcool ou la drogue ne seraient vraisemblablement pas en cause selon ses proches.

Pour contribuer à la campagne GoFundMe, rendez-vous sur la page de cette collecte de fonds.