On aperçoit Yves Gaudet, coordonnateur à la Fondation École du Triolet, Jocelyn Thibault, Annie Goyette présidente d'honneur de la 3e édition et représentante de SFL partenaire de Desjardins Sécurité financière, Marc Juneau, directeur de l'école secondaire du Triolet, etAnnie Bélanger gardienne de but des Cougars du Collège Champlain, qui oeuvrera dans la Classe Hockey Sherbrooke.

La chance de battre un ancien gardien de la LNH

Pour réussir à amasser des fonds pour la fondation d'une école secondaire, il faut parfois user d'imagination. Et le concept mis sur pied il y a trois ans par Yves Gaudet connaît de plus en plus de succès.
Le principe est simple; les gens intéressés paient un certain montant pour avoir la chance d'affronter Jocelyn Thibault en confrontation un contre un sur la patinoire.
À l'an 1, l'événement a permis d'amasser 4000 $ pour la fondation de l'école secondaire du Triolet. L'an dernier, ce montant fut bonifié à 8000 $.
Et pour l'événement 2014, qui se déroulera le mercredi 16 avril, l'objectif est de10 000 $. L'événement Confrontation Thibault est devenu l'un des plus importants pour le financement de la fondation.
Thibault ne sera pas seul à affronter les tirs des amateurs; il sera secondé par un autre gardien du CH, Richard Sévigny.
De plus, quatre anciens du Tricolore seront sur place afin de participer à la confrontation et au mini-match proposé par la suite; Gilbert Delorme, Jean Hamel, Normand Dupont et Gilles Thibodeau.
Nouvelle classe Hockey Sherbrooke
Les confrontations débuteront à 18 h, dans la nouvelle classe Hockey Sherbrooke, impliquant la gardienne de but sherbrookoise Annie Bélanger, des Cougars du Collège Champlain. Cette dernière vient tout juste de décrocher une scolarité complète avec l'Université du Connecticut (NCAA).
Quelques places sont encore disponibles dans la classe Hockey Sherbrooke (50 $) et dans la classe adulte (100 $).
L'événement se déroulera sous la présidence d'honneur d'Annie Goyette, de SFL Sécurité Financière, partenaire de l'événement.
«C'est un événement très agréable, novateur, pour une bonne cause et qui ne cesse de s'améliorer depuis ses débuts. Ça nous permet aussi de nous lancer des petits défis entre nous», a indiqué Jocelyn Thibault.
«J'ai débuté au hockey à 9 ans, j'ai vécu les balbutiements du hockey féminin, j'ai joué midget espoirs et midget AA avec les garçons. Maintenant, mon rêve serait de jouer avec l'équipe canadienne. J'ai pris les moyens pour le faire», a indiqué Annie Bélanger, qui sera prête pour le défi.
On s'informe au www.confrontationthibault.com/. L'admission est gratuite pour l'événement qui se déroulera de 18 h à 20 h.