Kim Boutin (au centre) a devancé la Néerlandaise Rianne de Vries (à gauche) et la Britannique Charlotte Gilmartin lors de l'épreuve du 1500 mètres de samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste présentée à Dresden en Allemagne.

Kim Boutin touche l'or en Allemagne

Les patineurs de vitesse sur courte piste ont mis la main sur quatre médailles, samedi, à la cinquième étape de la Coupe du monde présentée à Dresde, en Allemagne. Et parmi celles-ci, la Sherbrookoise Kim Boutin est championne au 1500 m.
L'équipe canadienne a ainsi remporté trois des quatre épreuves à l'horaire samedi. Dresden semble sourire aux patineurs canadiens puisque c'est dans cette ville allemande, il y a un an, qu'ils avaient remporté pour la dernière fois au moins trois médailles d'or au cours d'une même compétition.
Kim Boutin a pour sa part savouré la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde quand elle a remporté l'or dans la première des deux épreuves de 1500 m inscrites à l'horaire de la fin de semaine, samedi.
Partant de la première position à la ligne de départ, Boutin s'est retrouvée à un certain moment en quatrième place, mais est parvenue à remonter ses adversaires pour triompher devant Rianne de Vries des Pays-Bas et Charlotte Gilmartin de la Grande-Bretagne.
La meilleure performance de Kim Boutin jusqu'ici en carrière avait été une médaille d'argent au 1500 m lors de la Coupe du monde présentée à Montréal en octobre 2015.
« Je suis satisfaite. Mon entraîneur et moi avons travaillé sur de nouvelles choses. C'est ce que j'ai fait tout au long de ma course. J'ai amené des stratégies différentes et c'est ce qui m'a donné une belle fin de course, je crois. Je voulais me retrouver dans le top-3 ou 4 quand il restait six tours, alors faire des dépassements petit à petit et me retrouver en tête à la fin, c'est un objectif atteint », a commenté la patineuse de 22 ans, médaillée de bronze au 1500 m à la dernière Coupe du monde en Corée du Sud.
Boutin a complété sa belle fin de semaine dimanche en récoltant une médaille de bronze avec le relais féminin.
L'équipe canadienne féminine composée de Maltais, St-Gelais, Bradette et Boutin a terminé en troisième place du relais derrière les Néerlandaises et les Italiennes.
« Je suis déçue parce que nous faisions une bonne course et que nous avons essayé des choses différentes. Actuellement, ça nous nuit plus que ça nous fait gagner. Nous essayons de trouver un pattern et éventuellement, ça va payer », a ajouté Marianne St-Gelais. Avec Sportcom