Kim Boutin remporte le bronze à Turin

Kim Boutin remporte le bronze à Turin

MONTRÉAL - Kim Boutin (500 m), Cédrik Blais (500 m) et Steven Dubois (1500 m) ont aidé le Canada à décrocher trois médailles, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse disputée à Turin en Italie. Les trois Québécois sont montés sur la troisième marche du podium de leur épreuve respective.

En finale féminine du 500 m, Kim Boutin a dû jouer de patience puisque la course a été rappelée trois fois avant que les patineuses ne s’élancent officiellement. « Il a fallu que je me calme une fois de plus. Ç’a été beaucoup d’action, disons. »

Boutin a tenté de tirer son épingle du jeu dès les premiers coups de patin de la finale. « Déjà, être dans le trafic, ce n’est pas évident pour moi. Au premier tour, en voulant dépasser l’Italienne (Martina Valcepina), je me suis enfargée dans mes lames et je suis passée de la deuxième à la quatrième place, puis à la troisième. Ç’a été beaucoup d’action, mais je suis contente des actions que j’ai prises pendant la course. »

En finale masculine du 500 m, deux patineurs du pays se retrouvaient parmi les quatre finalistes. En plus de Blais, Samuel Girard était aussi sur la ligne de départ. Si c’est Girard qui a croisé la ligne d’arrivée au troisième rang, il a reçu une pénalité pour avoir poussé par derrière son coéquipier, provoquant sa chute en début de course.  « Samuel a accroché un cône, ce qui l’a propulsé vers moi. C’est plate, ce n’est pas de cette façon dont j’aurais aimé courser et gagner ma médaille, mais on le prend quand même. C’était une belle journée », a raconté Blais qui termine derrière le Coréen Hwang Dae Heon et le Hongrois Shaolin Sandor Liu.

Le patineur de Châteauguay a mis la main sur une deuxième médaille de bronze en Coupe du monde en autant de semaines. « Je savais depuis le début de la saison que c’était ma distance et je suis simplement content d’être enfin capable de le montrer en course », a mentionné celui qui est ravi de pouvoir participer à la récolte canadienne. « Avant d’arriver à la Coupe du monde de Dresde, je n’avais pas de médaille individuelle ni participé à une finale. J’avais peur d’être laissé derrière. Juste de me rendre en finale la semaine dernière, j’étais déjà content, alors une médaille, c’était le top. De pouvoir recréer la même chose cette semaine, j’étais impressionné. Je suis content de pouvoir dire que j’ai aidé le Canada à remporter des médailles et d’avoir fait une différence », a-t-il raconté.

Dubois derrière un doublé coréen

Au cœur d’une finale de 10 patineurs au 1500 m, Steven Dubois a réussi à conserver sa place parmi les trois premiers. « J’ai beaucoup tiré dans la course et c’était mon objectif. À deux tours, j’étais en avant et ça allait super bien, mais j’ai perdu pied à quelques endroits ce qui m’a fait perdre un peu d’énergie », a raconté l’athlète de Lachenaie qui visait la plus haute marche du podium.

La médaille d’or est allée au cou du Coréen Kim Gum Woo tandis que son coéquipier Hong Kyung Hwan a mis la main sur l’argent.

« Je suis content, même si je voulais y aller pour la médaille d’or. Ça aurait pu mieux se passer, mais j’ai fait une très belle course alors je suis super content du résultat. Sortir avec la médaille bronze reste une belle journée », a conclu Dubois.

La Coupe du monde se poursuivra dimanche à Turin.

Autres résultats des patineurs québécois :

  • Samuel Girard – 4e au 500 m
  • Charle Cournoyer – 9e au 500 m
  • Kasandra Bradette – 10e au 500 m
  • Camille de Serres-Rainville  – 13e au 1500 m
  • Charles Hamelin – 19e au 1500 m
  • Claudia Gagnon – 26e au 1500 m