Kevin Mackey, l'ex-entraîneur des Gaiters de Bishop's, prendra la place de Jean-François Joncas comme entraîneur-chef des Cougars du Collège Champlain.

Kevin Mackey, nouvel entraîneur-chef des Cougars

Après plus de dix ans à titre d'entraîneur-chef des Cougars du Collège Champlain, Jean-François Joncas a annoncé samedi à ses joueurs qu'il quittait son poste. C'est Kevin Mackey, l'ex-entraîneur des Gaiters de Bishop's, qui prendra la relève.
Jean-François Joncas met un terme à sa relation avec les Cougars puisqu'il a accepté un « poste universitaire », dont il ne peut parler plus en détail pour l'instant.
« Je prends deux ans sans solde pour explorer d'autres opportunités de coaching ailleurs », explique l'ancien joueur du Rouge & Or de l'Université Laval.
« J'ai deux enfants qui sont en très bas âge, donc c'est encore faisable de bouger, poursuit-il. Au niveau professionnel, je voulais explorer autre chose. J'adore le coaching, ça fait depuis 2006 que je suis au Collège Champlain. Mais l'été dernier, j'ai coaché la ligne offensive de l'équipe Canada, alors j'ai goûté à c'est quoi coacher une unité, et j'ai adoré ça. Ça m'a fait réaliser que j'aime le métier d'entraîneur-chef, mais j'aimerais aussi peut-être m'occuper d'une unité. Je n'ai pas cherché d'emploi (...), mais il y a une opportunité qui m'a été présentée après les Fêtes dans une université. »
Même s'il est enthousiaste à l'idée de découvrir de nouveaux horizons, ce n'est pas sans un pincement au coeur que Jean-François Joncas laisse son équipe derrière lui.
« Vendredi soir, on a fait l'annonce aux vétérans, et c'était assez émotionnel, raconte-t-il. Depuis deux jours, j'ai des brûlements d'estomac! On a quand même fait des belles choses ici. (...) On a amené l'équipe sept fois en finale, on a gagné deux fois. (...) Quand tu es entraîneur-chef d'une équipe, c'est comme ton bébé, alors c'est sûr que c'est difficile. »
L'entraîneur sortant se dit toutefois persuadé que son remplaçant, Kevin Mackey, saura reprendre les rênes de l'équipe avec brio.
« Je sais que l'équipe va être entre bonnes mains, mentionne Joncas. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai accepté l'autre poste. Je ne pense pas que je serais parti s'il n'y avait pas une personne de qualité pour me remplacer. »
« Kevin Mackey, c'est un ancien de Champlain, j'ai eu la chance d'entraîner avec lui en 2006, on a joué ensemble au Cégep. (...) Je pense que ça va être un excellent choix pour le Collège Champlain. »
Tradition
Si Kevin Mackey a accepté de prendre la barre des Cougars, c'est surtout par « tradition », dit-il.
« J'ai joué ici, c'est ici que j'ai commencé à coacher le football, alors j'ai vraiment une belle relation avec les Cougars, souligne Mackey. C'est quasiment comme revenir chez nous après avoir passé cinq ans comme entraîneur-chef à l'Université Bishop's. Je suis bien content (...) et je pense que Jean-François a fait une très bonne job. »
Celui qui a été nommé entraîneur-chef par excellence au Canada en 2013 se décrit comme un coach « enthousiaste », qui « aime travailler avec les jeunes ».
« L'aspect académique, c'est vraiment important pour moi. Vu que j'ai coaché au niveau universitaire, je pense que ça va porter fruit ici pour guider ces jeunes-là à devenir des hommes. (...) Les gars sont un peu plus jeunes, mais tu vois qu'ils veulent manger du foot, alors je suis très excité de les préparer pour le prochain niveau académique et athlétique. »
« Je ne suis pas ici pour faire de gros gros changements, ce n'est pas ça qu'on veut faire, ajoute-t-il. Quand j'ai joué ici, c'était une belle tradition et c'en est encore une, alors on ne veut que la perfectionner. »
À l'issue de la saison 2016, après avoir remis sa démission en tant qu'entraîneur-chef des Gaiters, Mackey avait annoncé qu'il prendrait en charge l'équipe bantam AAA des Bulldogs de Sherbrooke. Étant donné ses nouvelles responsabilités, il agira plutôt à titre de consultant.
« Quand j'avais parlé avec James Benoît (NDLR : responsable des entraîneurs chez les Bulldogs), c'était une des choses qu'on avait prévues, dit-il. (...) Je pense que c'est un organisme qui offre beaucoup aux jeunes, je trouve ça super, alors je ne peux pas les laisser tomber! »