La jeune Sherbrookoise Léa Morin a remporté la médaille d’argent lors du tournoi Junior international cup de karaté, la fin de semaine dernière à Las Vegas.

Karaté: Léa Morin se démarque à Las Vegas

Après avoir conquis le titre de championne canadienne en kata des 14-15 ans à Halifax le 9 mars denier, Léa Morin a fait belle figure à Las Vegas cette fin de semaine dans le cadre de deux tournois d’envergure.

La jeune Sherbrookoise a amorcé son week-end en remportant la médaille d’argent lors du tournoi Junior International Cup. Léa Morin a remporté 4 katas avant de s’incliner contre le Mexique en finale dans la catégorie des filles 15 ans.

Le lendemain, lors du prestigieux US Open, la Sherbrookoise s’est inclinée lors du match pour la médaille de bronze participait dans la catégorie Kata filles 14-15 ans, une catégorie qui comptait plus d’une trentaine d’athlètes.

Sensei Stéphane Joyal, entraineur de Léa, se dit très satisfait des résultats obtenus par son athlète et il est très confiant pour le futur.

« Léa s’entraîne avec moi depuis l’âge de six ans à mon Dojo de l’Université de Sherbrooke et consacre plusieurs heures d’entraînement en Kata par semaine, et les résultats le démontrent. Nous avons aussi beaucoup de jeunes karatékas qui suivent dans les groupes d’âge inférieurs qui feront aussi leur place à l’international dans les prochaines années’ », a-t-il précisé.

« De plus, l’inclusion du karaté aux Jeux olympiques de 2020 au Japon et aux Jeux du Canada 2023 augmentent l’engouement de ce sport auprès des athlètes actuels et les poussent à se dépasser et à vouloir bien faire à l’international. »

Léa Morin participera à l’Open de Montréal, en mai prochain, à l’Open d’Autriche en juin et à la Youth Cup, en juillet, en Croatie.

L’Estrie rayonne au championnat canadien

L’Estrie a envoyé une délégation de neuf athlètes au Championnat canadien de karaté, qui se déroulait à la mi-mars à Halifax. Pour la première fois en deux ans, l’Estrie a remporté une médaille d’or en kata.

Les athlètes provenaient des 2 dojos membres de Karaté Québec, soit le Karaté Stéphane Joyal (Université de Sherbrooke) et Karaté Orford.

Liam Bisson (Kata 12-13 ans), Youri Lavoie (Kata 12-13 ans), Antoine Bélanger (Kata 12-13 ans), Justine Beauchesne-Blanchette (Kata 12-13 ans), Léa Morin (Kata 14-15 ans), Benjamin Moffett (Kata 16-17 ans et Kata Seniors), Kevyn Joyal Kumité (14-15 ans), Florence Moffett Kumité (14-15 ans) et Jean-Nicolas Roy Kumité (14-15 ans) ont participé à l’événement.

Ces athlètes ont fait belle figure en se classant dans le top 7 de leur catégorie respective.
Quatre d’entre eux ont récolté des médailles lors de ce championnat national.

Les jeunes de 12-13 ans se sont démarqués en revenant à la maison avec trois médailles en kata. Youri Lavoie et Justine Beauchesne-Blanchette ont mis la main sur le bronze, alors qu’Antoine Bélanger a remporté l’argent.

De son côté, Léa Morin s’est approprié le titre de championne canadienne en kata chez les femmes 14-15 ans, en battant l’athlète de la Colombie-Britannique et championne en titre depuis les quatre dernières années.

L’an passé le Québec n’avait pas réussi à mettre la main sur aucun titre national en kata en subissant la domination totale de la Colombie-Britannique.

Les prochains championnats nationaux se tiendront à Toronto à l’hiver 2019.

Ces médaillés poursuivront leur progression et tenteront maintenant de faire partie du bassin de l’équipe canadienne afin d’être sélectionnée pour représenter le Canada à l’international.