Jonathan Naisby a été nommé athlète par excellence en natation universitaire au Québec à l’issue du Championnat provincial, qui se déroulait à Sherbrooke en fin de semaine. Il a récolté l’or au 50 m, 100 m et 200 m brasse.

Jonathan Naisby se couvre d’or

Les petits détails dans la préparation d’un athlète d’élite font souvent toute la différence.

C’est ainsi que le nageur Jonathan Naisby explique sa saison universitaire québécoise, qui s’est conclue cette fin de semaine à Sherbrooke dans le cadre du Championnat provincial universitaire RSEQ.

Naisby, qui a récolté trois médailles d’or aux trois distances en brasse, a en effet été choisi athlète par excellence en natation universitaire au Québec.

Un titre qu’il récolte pour la première fois au cours de ses quatre années universitaires.

« C’est la première fois que je récolte ce titre et c’est vraiment cool! Ça fait plusieurs années que je travaille fort pour mériter ce titre. C’est le fruit de tous les efforts qui sont enfin récompensés », a dit le jeune homme.

Il a remporté l’or samedi, au 100 m brasse, avant d’ajouter l’or à deux reprises, le dimanche, sur 200 m et 50 m.

Sur 50 m, il a battu la marque de la conférence québécoise, avec un chrono de 27,88 secondes, ce qui constitue un record d’équipe. Idem pour son chrono de 1 minute 0,67 seconde qu’il avait obtenu au terme de la finale du 100 m brasse.

« J’ai fait plein de petits changements avant le début de la présente saison et ça a vraiment fait la différence. Pour la première fois de ma carrière, j’ai eu recours aux services d’un préparateur physique, Jonathan Chevrier, qui m’a concocté un programme sur mesure pour les spécifications de la natation. J’ai pu augmenter mon volume d’entraînement, améliorer ma récupération. Dès le début de la saison, j’ai vu la différence », relate Naisby.

Jonathan Chevrier est diplômé en Kinésiologie en encadrement sportif (B.Sc.) et en Kinanthropologie (M.Sc.) et il œuvre aussi pour Fonction Optimum.

« Les années antérieures, c’était mon entraîneur David (Li Fok Wai) qui faisait mes entraînements en salle. Tout ça prenait beaucoup de temps à construire. Maintenant, j’ai un programme beaucoup plus spécifique. Je peux maintenant enchaîner les entraînements à fort volume, je vois vraiment la différence. »

Avec ses prestations sur la scène RSEQ, Jonathan Naisby s’est à nouveau fait une place pour le Championnat U Sport en natation, prévu dans deux semaines à l’Université de Toronto.

C’est la quatrième fois en autant d’années qu’il participera à la plus grosse compétition universitaire au Canada.

Il y a deux ans, Naisby a récolté l’argent au 50 m et au 100 m brasse. Il n’a pas récolté de podiums l’an passé,

« Mon objectif cette année est simple; je veux battre mes records personnels. La cerise sur le sundae serait de faire des podiums », a dit celui qui est inscrit au 100 m libre, et aux trois distances en brasse.

Vers les Championnats Pan-Pacifique

La saison de natation de Jonathan Naisby ne sera pas terminée, au lendemain des Championnats U Sports. Le jeune homme a un horaire chargé pour sa saison civile, et des objectifs élevés.

« Je participe au championnat canadien au début du mois d’avril, avant d’amorcer les préparations pour les sélections des équipes nationales, en juillet. Le mois précédent, je serai en Europe afin de participer au Circuit Mare Nostrum (Monaco, Barcelone, Canet en Roussillon). C’est un circuit international de compétitions qui sert de préparation pour les Jeux Pan-Pacifique qui se dérouleront à Tokyo, au Japon », explique-t-il.

« À long terme, j’ai toujours en tête de faire partie de l’équipe canadienne senior. Je sais que je ne suis pas loin. L’an passé, j’ai terminé 3e au 50 m brasse au championnat canadien. Natation Canada prenait seulement les deux premières positions. »

Hugo Lemay, Simonne Couture et Sophie Gamache sont aussi qualifiés pour les Championnats U Sports.

Les Carabins de l’Université de Montréal (féminin et classement combiné) et les Redmen de l’Université McGill (masculin) ont remporté les bannières lors du Championnat universitaire québécois,