L’équipe de karaté s’est particulièrement illustrée dans leur épreuve de katas, puisque trois athlètes sont montés sur le podium. Ils étaient tous d’ailleurs étonnés d’avoir offert une aussi bonne performance.

Jeux du Québec : l’Estrie engrange dix médailles

À sa première journée de compétition aux Jeux du Québec, la délégation estrienne a remporté pas moins de sept médailles grâce aux performances de ses athlètes en karaté, en patinage artistique et en gymnastique. Après deux jours, le compte des médailles s’élève à dix grâce au biathlon et à la nage synchronisée.

« C’est un départ en force pour notre délégation, on est très fiers. La plupart des compétitions au jour 2, c’était des pratiques ou des préliminaires, on a réussi à tirer notre épingle du jeu. On savait qu’en gym et en karaté on était là, on avait bon espoir d’aller chercher des médailles et de commencer en force les jeux », indique le chef de mission Nicolas Vanasse.

Samedi, la gymnaste Eolia Croteau a décroché deux médailles, dont une d’or remportée à l’épreuve de la poutre. Sa camarade Ève Pelletier s’est emparée du bronze à la barre. Dimanche, l’équipe formée de Pelletier, Croteau, Maude Huard, Maïka Plamondon, Raphaëlle Perreault et Rosalie Tremblay-Dionne a remporté les grands honneurs au total des épreuves, avec une bonne avance de points devant ses plus proches adversaires. 

L’équipe de karaté s’est particulièrement illustrée dans les épreuves de katas, puisque trois athlètes sont montés sur le podium. Emma-Rose Sirois a remporté l’or dans la catégorie des -40 kg. Chez les garçons, Liam Bisson a aussi remporté les honneurs dans la catégorie des -48 kg. Le jeune athlète de 12 ans Clément Brunet a complété la cueillette estrienne avec le bronze dans la catégorie des -38 kg. Ils étaient tous d’ailleurs étonnés d’avoir offert une aussi bonne performance.

« L’or, ça m’a surpris un petit peu, dans mon deuxième kata j’étais contre une fille plus forte, c’était stressant et c’était très serré. Finalement, je suis vraiment contente du résultat », a exprimé Emma-Rose Sirois.

« Je ne m’attendais pas à ça, mes objectifs étaient juste de faire un podium, pas d’être premier, alors je suis surpris et très content », mentionne pour sa part Liam Bisson.

Le cadet du groupe était lui aussi surpris de voir son nom inscrit au troisième rang. « Je n’ai pas beaucoup d’expérience en compétition, je pensais que je ne méritais pas de gagner, mais finalement c’était un bon résultat », termine Clément Brunet.

En nage synchronisée, l’équipe formée de Catherine Bergeron et Amélia Sat-Louis a remporté les honneurs dimanche chez les 15 ans et moins en duo.

Surclassée et médaillée

La jeune patineuse artistique Océane Roux-Parenteau a mis la main sur la médaille de bronze dans la catégorie novice samedi soir. Son exploit est d’autant plus remarqué lorsqu’on sait qu’elle était la cadette du groupe, ayant été surclassée de la catégorie pré-novice à novice.

« C’est mon coach qui a décidé. Je me suis quand même bien débrouillée cette année chez les pré-novices et c’était un défi pour moi. C’était surtout pour me dépasser moi-même. La médaille c’était vraiment une surprise, je ne m’attendais pas à ça étant donné que mes objectifs personnels n’étaient pas reliés au classement », commente l’athlète de 15 ans.

L’Estrie sur le premier podium de biathlon

Dimanche se tenait la première compétition de biathlon de l’histoire des Jeux du Québec. Et l’athlète estrien François Harvey a remporté la médaille de bronze lors de l’épreuve du sprint 4,5 kilomètres. 

« Je m’attendais à un top 3 c’était mon objectif, mais je n’étais pas loin du deuxième, j’étais juste à 5 secondes derrière. Je suis déçu un peu, mais content d’être sur le podium », a exprimé l’athlète.

Harvey fait du biathlon de façon sérieuse depuis trois ans, il était un habitué des compétitions provinciales, mais c’est sûr que les Jeux du Québec venaient avec une excitation de plus.

« Il y a plus de monde, c’est plus gros. On fait le sport qu’on aime et le soir il y a plein d’activités. »

Harvey a franchi la ligne d’arrivée avec un temps de 18 minutes 33 secondes et a réussi huit tirs sur un total de dix.

En gymnastique, Éolia Croteau a remporté deux médailles dont l'or à la poutre, tandis qu'Ève Pelletier a décroché le bronze à la barre.
L'équipe masculine de hockey a remporté son premier match, mais a perdu son second en prolongation contre Laval par la marque de 3-2.