François Harvey a décroché le bronze en biathlon dimanche aux Jeux du Québec.

Jeux du Québec : 10 médailles estriennes après deux jours

L'Estrie est l'une des trois régions à monter les premières sur un podium en biathlon aux Jeux du Québec. Le sport était présenté pour la première fois cette année. Le jeune François Harvey a terminé son sprint de 4,5 km en 18 minutes 33 secondes et a réussi huit tirs sur un total de dix, ce qui lui a valu la médaille de bronze. Après deux jours de compétition, l'Estrie détient une cueillette de 10 médailles.

Dimanche se tenait donc la première compétition de biathlon de l’histoire des Jeux du Québec.

« Je m’attendais à un top 3 c’était mon objectif, mais je n’étais pas loin du deuxième, j’étais juste à 5 secondes derrière. Je suis déçu un peu, mais content d’être sur le podium », a exprimé l’athlète.

Harvey fait du biathlon de façon sérieuse depuis trois ans, il était un habitué des compétitions provinciales, mais c’est sûr que les Jeux du Québec viennent avec une excitation de plus.

« Il y a plus de monde, c’est plus gros. On fait le sport qu’on aime et le soir il y a plein d’activités. »

Du côté de la nage synchronisée, l’équipe formée de Catherine Bergeron et Amélia St-Louis a remporté les honneurs dimanche chez les 15 ans et moins en duo.

Puis en gymnastique, l'équipe des filles a elle aussi décroché l'or lors au total des épreuves, avec une bonne avance de points devant leurs plus proches adversaires. L'équipe était composée d'Ève Pelletier, Éolia Croteau, Maude Huard, Maïka Plamondon, Raphaëlle Perreault et Rosalie Tremblay-Dionne 

Surclassée et médaillée

La jeune patineuse artistique Océane Roux-Parenteau a mis la main sur la médaille de bronze dans la catégorie novice, samedi soir. Son exploit est d’autant plus remarqué lorsqu’on sait qu’elle était la cadette du groupe, ayant été surclassée de la catégorie pré-novice à novice.

« C’est mon coach qui a décidé, je me suis quand même bien débrouillée cette année chez les pré-novices et c’était un défi pour moi. C’était surtout pour me dépasser moi-même. La médaille c’était vraiment une surprise, je ne m’attendais pas à ça vu que mes objectifs personnels n’étaient pas reliés au classement », commente l’athlète de 15 ans.