Jérémy Grégoire entame sa quatrième saison dans la Ligue américaine de hockey.

Jérémy Grégoire heureux avec les Admirals

Jérémy Grégoire semble se plaire avec sa nouvelle équipe dans la Ligue américaine de hockey, les Admirals de Milwaukee. Ayant déjà disputé deux parties avec sa nouvelle formation, le Sherbrookois adopte son nouvel environnement.

« Ça va super bien, mentionne d’entrée de jeu l’aîné des frères Grégoire lors d’une entrevue téléphonique avec La Tribune. On a gagné nos deux premiers matchs. Mon entraîneur me fait confiance et me donne des missions défensives, notamment sur la première ligne du désavantage numérique. J’ai eu un camp d’entraînement un peu plus court, car je me suis blessé une semaine avant le commencement de celui-ci. Ça fait du bien de se remettre dans le bain. »

Grégoire apprécie ces missions que son entraîneur Karl Taylor lui confie. « Je suis à l’aise, mais je sais que je suis aussi capable de montrer de belles choses offensivement. L’entraîneur le sait aussi. Je n’ai pas eu de camp d’entraînement, donc ils veulent apprendre à me découvrir. Le coach est un bon communicateur, il m’a dit que j’allais commencer comme ça et qu’au fur et à mesure, mon rôle allait être bonifié. Mais déjà d’être le désavantage numérique et d’être sur la glace en fin de match, c’est une grosse étape », décrit-il.

Jérémy Grégoire débute cette saison dans le club-école des Predators de Nashville après avoir passé trois ans dans la filiale des Canadiens.

« J’adore ça. C’est une super belle ville. Nous sommes sur le bord du lac Michigan. C’est la première fois que je n’aurai pas de colocataire, donc je vais pouvoir faire mes petites choses. Nous avons un groupe expérimenté, le capitaine est Jarred Tinordi que j’avais bien connu à Montréal. Nous sommes un beau groupe de francophones. Il y a Mathieu Olivier [NDLR, l’ancien joueur du Phœnix de Sherbrooke, qui a terminé son stage junior au printemps dernier], Alexandre Carrier, Anthony Richard et Frédéric Allard. On se tient ensemble, c’est très plaisant », se réjouit le jeune homme de 23 ans.