Le quart-arrière de l'équipe de football Jérémi Roch, et Marie-Ève Jacques, de l'équipe féminine d'athlétisme, ont été sacrés athlète masculin et athlète féminine par excellence pour l'édition 2016 du Mérite sportif du Vert & Or.

Jérémi Roch et Marie-Ève Jacques athlètes par excellence

L'un complète sa glorieuse carrière universitaire avec un point d'exclamation, alors que l'autre atteint les sommets dans une deuxième discipline de haut niveau. Jérémi Roch et Marie-Ève Jacques ont été nommés athlètes masculin et féminin de l'année vendredi soir au Granada, en conclusion de l'édition 2016 du Mérite sportif de l'Université de Sherbrooke.
<p>Le demi défensif Justin Roy, de l'équipe de football, de même que l'attaquante en volleyball féminin Sarah-Jeanne Meunier-Bédard, ont été élus recrues de l'année masculine et féminine, vendredi soir lors du Mérite sportif 2016 des équipes Vert &amp; Or. </p>
Nul doute, Jérémi Roch a réécrit le livre des records de l'équipe de football du Vert & Or au poste de quart-arrière lors de son fructueux passage de cinq ans à Sherbrooke.
Élu joueur offensif par excellence de son équipe, il a établi en 2015 trois nouvelles marques du foot universitaire canadien et battu quatre records québécois.
En cinq ans, il a lancé 68 passes de touché, accumulé des gains de 11 477 verges et tout ça, sans rater un seul match.
La réception de ce titre d'athlète masculin par excellence boucle la boucle, dit l'ancien numéro 12.
« Je suis content de finir comme ça, je l'ai toujours dit, je donne le crédit aux gars avec qui j'ai joué, le personnel d'entraîneurs qui a su bien nous préparer et à toujours trouver des gars pour avoir une bonne attaque. Et ça démontre qu'on a eu une bonne offensive », a-t-il indiqué.
Maintenant qu'il a remisé l'uniforme compétitif pour de bon, Roch a enfilé la casquette d'entraîneur, lui qui a participé à son premier entraînement à titre de responsable des quarts-arrière de l'équipe, vendredi.
Et qui débutera son emploi chez BRP comme coordonnateur marketing pour Ski-doo.
« C'est un poste dont je suis très fier, j'ai fait un stage chez BRP pour Canam offroad à la dernière année de mon bac., alors par la suite, peu importe le poste en marketing, j'étais tombé en amour avec la compagnie. J'y avais retrouvé les qualités qu'on retrouve dans un programme sportif d'élite, un niveau de compétition, d'efforts et de bien faire les choses, alors je me suis attaché à cette entreprise-là. »
« Pour les quarts, il y a du travail, mais les gars veulent bien faire les choses. Oui, il y a des erreurs qui se produisent, mais c'est normal au début, et c'est correct quand tu veux bien faire. Quand tu tournes les coins ronds, ça commence mieux, mais ça finit moins bien. Les gars veulent prendre le bon chemin. »
« L'attaque était très orientée autour de moi, en terme de philosophie. Qui de mieux que moi pour la comprendre et pour l'enseigner aussi, j'espère être en mesure de bien faire, de permettre aux gars de s'approprier l'attaque et de la faire progresser. »
Jacques, la plus que rapide
On connaissait Marie-Ève Jacques pour son immense talent en soccer. Un talent récompensé, entre autres, par le titre de joueuse universitaire par excellence au Canada en 2013, en plus d'avoir aidé le Canada a terminé quatrième l'été dernier lors des Jeux universitaires mondiaux, en Corée du Sud.
Vendredi, c'est plutôt pour ses exploits en athlétisme qu'elle a été récompensée. Car si elle est rapide et capable de marquer une tonne de buts sur le synthétique, elle s'est révélée tout aussi rapide sur les pistes.
Elle fut celle qui transporta le témoin sur les derniers 400 m, en route vers l'historique médaille d'or du relais 4 X 400 m lors du plus récent Championnat universitaire canadien, à Toronto.
Jamais, l'équipe féminine d'athlétisme du Vert & Or, n'avait remporté une épreuve de relais.
« Surtout que c'est en athlétisme que je récolte ce prix, c'est ça la plus grosse surprise pour moi! Je suis d'abord et avant tout une joueuse de soccer. Je débarque dans l'équipe, ce n'était pas prévu que performe de la sorte! », a-t-elle indiqué vendredi soir, tout sourire.
« Ça fait déjà deux ans que je suis dans l'équipe, d'abord pour le 600 m seulement. Mais jamais je ne me classais pour les finales. Cette année, récolter une médaille, c'est tellement l'fun, ça donne juste le goût de continuer à travailler et à se donner à fond, car tu vois que ça paye! »
« J'ai beaucoup aimé la philosophie de Vincent (Paquet, entraîneur de l'équipe d'athlétisme), il m'a poussé dans mes limites, même si je n'aimais pas toujours ça! Ça m'ouvre d'autres portes en fin de carrière en soccer, c'est peut-être le début d'une nouvelle aventure. »
Et pour la première fois, cet été, Marie-Ève Jacques ne jouera pas au soccer. Elle se concentrera plutôt sur l'athlétisme.
« Ça va faire drôle, depuis que j'ai 7 ans que je joue au soccer l'été! Mais je vais revenir à l'automne pour disputer ma dernière saison universitaire. J'avais besoin de nouveaux défis, j'avais atteint plusieurs sommets en soccer. »
Lauréats du Mérite sportif de L'UdeS
Leadership et engagement social et communautaire
Joanie Whittom
Volleyball féminin Recrue féminine
Sarah-Jeanne Meunier Bédard
Volleyball féminin Recrue masculine
Justin Roy
Football Étudiant-athlète de l'année
Jonathan Naisby
Natation Étudiante-athlète de l'année
Alexandra Naisby
Natation Athlète féminine par excellence
Marie-Ève Jacques
Athlétisme et soccer féminin Athlète masculin par excellence
Jérémi Roch
Football Équipe de l'année
Athlétisme féminin
Club de l'année
Nouveau club d'ultimate du Vert & Or