Avant la pandémie, Jennifer Bellerose  a chanté l’hymne national avant un match du Canadien de Montréal, le 1er février au Centre Bell.
Avant la pandémie, Jennifer Bellerose  a chanté l’hymne national avant un match du Canadien de Montréal, le 1er février au Centre Bell.

Jennifer Bellerose souhaite servir de porte-bonheur au CH

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Pour la deuxième fois de sa jeune carrière, la chanteuse de 13 ans Jennifer Bellerose chantera l’hymne national du Canada pour un match du Canadien de Montréal. Mais cette fois, la Sherbrookoise ne se trouvera pas entourée de 20 000 spectateurs au Centre Bell et pourra regarder en direct sa prestation préenregistrée spécialement pour le deuxième match de la série entre le Tricolore et les Flyers de Philadelphie.

Ne cherchez pas les membres de la famille Bellerose vendredi à 15 h : ils seront tous attentifs devant leur télévision.

« Ça va faire spécial de me voir sur le grand écran alors que je serai bien assise sur mon sofa! » lance Jennifer Bellerose.

Pendant ce temps, les joueurs du Canadien et des Flyers écouteront la voix de la jeune chanteuse et se concentreront sur leur prochain match crucial de cette première ronde de séries de la LNH.

« Je ne m’attendais pas du tout à ça. C’était une belle surprise quand j’ai su la nouvelle. Récemment, j’avais enregistré des hymnes nationaux pour les Rays de Tampa Bay, une équipe de baseball majeur. J’avais profité du studio de mon voisin pour également tourner une version sans leur uniforme, mais un simple veston cette fois. Une version qui pouvait être utilisée par d’autres clubs. Mais je ne m’attendais pas à ce que le Canadien fasse appel à mes services aussi rapidement. »

C’est à la suite de la recommandation de Paul Galant que la directrice des opérations du Canadien a contacté Jennifer Bellerose et sa famille. 

Rappelons qu’en février dernier, Jennifer Bellerose avait eu la chance de faire entendre sa voix au Centre Bell tout juste avant un match du Bleu-Blanc-Rouge. 

Bien connue en région pour ses prestations effectuées au Palais des sports, au stade Amédée-Roy et dans plusieurs autres stades ou arénas, Jennifer Bellerose a aussi eu la chance de chanter avant un match des Tigers de Detroit Comerica Park en plus d’avoir interprété l’hymne national pour une partie des Alouettes de Montréal. 

« Jennifer a dû annuler plusieurs contrats à cause de la pandémie et on est très heureux pour elle de voir que le téléphone s’est remis à sonner, indique son père Jean-François Bellerose. Lors des dernières années, c’est surtout moi qui contactais les différentes organisations et cette fois, c’est le Canadien qui m’a envoyé un courriel pour demander à Jennifer si elle était intéressée. C’est très gratifiant pour elle. Et pour un amateur de sports comme moi, je suis aux anges! On a pu vivre de belles expériences, comme rencontrer Alexis Lafrenière après une prestation à Rimouski, avant un match de l’Océanic. Et peu importe ce qu’elle fera dans la vie plus tard, elle gardera de bons souvenirs de tout ça! »

Lors de sa dernière visite au Centre Bell, le Canadien de Montréal l’avait emporté par la marque de 4 à 0 face aux Panthers de la Floride. Jennifer Bellerose souhaite une fois de plus porter chance au CH lors de la partie au Scotiabank Arena à Toronto. Et qui sait, peut-être même devenir le prochain porte-bonheur du Tricolore, comme l’avait fait Ginette Reno lors des séries éliminatoires de 2014.