Pamela Ware a terminé sixième en demi-finales de l’épreuve individuelle au tremplin de 3 mètres aux Championnats du monde de Gwangju, en Corée, jeudi.

Jennifer Abel et Pamela Ware qualifiées pour les JO de Tokyo au tremplin de 3 m individuel

GWANGJU, Corée du Sud - Les Québécoises Jennifer Abel et Pamela Ware se sont qualifiées pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, jeudi.

Abel, de Laval, et Ware, de Greenfield Park, ont respectivement terminé aux quatrième et sixième rangs des demi-finales dans l’épreuve individuelle au tremplin de 3 mètres aux Championnats du monde de Gwangju, en Corée du Sud. Afin d’obtenir leur laissez-passer pour les prochains JO d’été, elles devaient terminer parmi les 12 premières plongeuses dans cette phase de la compétition.

Abel a récolté 339,90 points, tandis que Ware en obtenait 308. La Chinoise Tingmao Shi a dominé les demi-finales avec un score de 359,40 points, suivie de l’Australienne Maddison Keeney (348,10) et de la Chinoise Han Wang (345,80).

«L’objectif en venant ici était de terminer dans le top-12 afin d’obtenir une place pour les Jeux olympiques, a déclaré Ware. À présent, il s’agit d’obtenir un top-8 en finale, ce qui me qualifierait pour la Série mondiale.»

Abel et Ware ont ainsi imité leurs coéquipières Meaghan Benfeito et Caeli McKay, qui ont également obtenu leurs billets en vue des JO de Tokyo en 2020 à la tour de 10 mètres, plus tôt pendant les Mondiaux.

Abel a également assuré sa nomination dans l’équipe olympique avec sa coéquipière Mélissa Citrini-Beaulieu en gagnant la médaille d’argent à l’épreuve féminine de plongeon synchronisé au tremplin de 3 mètres.

«J’étais très nerveuse en pensant à la qualification olympique. Je peux finalement me libérer l’esprit et respirer. Je ne voulais pas passer à côté de cette occasion et maintenant, je sens que je peux me rendre à la finale en n’ayant rien à perdre», a mentionné Abel.

La finale au tremplin de 3 m aura lieu vendredi.

Par ailleurs, le Québécois Vincent Riendeau et le Britanno-Colombien Bryden Hattie participeront aux préliminaires de l’épreuve individuelle à la tour de 10 mètres vendredi.

Le Canada malmène la Corée du Sud

En water-polo féminin, Emma Wright et Kyra Christmas ont inscrit trois buts chacune pour propulser le Canada vers une écrasante victoire de 22-2 contre la Corée du Sud.

Cette victoire a permis au Canada (1-2) de demeurer dans la course au titre après la phase préliminaire. Les Canadiennes affronteront les Pays-Bas (2-1) au premier tour éliminatoire samedi.

La Corée du Sud (0-3) participera à la phase de relégation.

Élyse Lemay-Lavoie, Monika Eggens, Kelly McKee et Hayley McKelvey ont chacune marqué deux buts contre les Sud-Coréennes.

D’autre part, le duo canadien de natation artistique composé de Jacqueline Simoneau et Claudia Holzner a abouti au septième rang en finale du programme libre.

Les Russes Svetlana Kolesnichenko et Svetlana Romashina (97,5000 points) ont été sacrées championnes du monde, devant les Chinoises Sun Wenyan et Huang Xuechen (95,7667 points) et les Ukrainiennes Marta Fiedina et Anastasiya Savchuk (94,1000 points), respectivement.

+

Jennifer Abel a terminé quatrième en demi-finales de l’épreuve individuelle au tremplin de 3 mètres aux Championnats du monde de Gwangju, en Corée, jeudi.