Jean-François Joncas ne soumettra pas sa candidature pour succéder à Danny Maciocia à la barre des Carabins de l’Université de Montréal.

Jean-François Joncas reste avec les Cougars

La course à la succession de Danny Maciocia à la barre de l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a un candidat potentiel en moins. Jean-François Joncas confirme qu’il ne postulera pas.

L’entraîneur-chef des Cougars du Collège Champlain (football collégial division 1) a réfléchi à la question et il a préféré rester dans sa situation actuelle.

« Je n’ai pas l’intention d’appliquer. Le défi professionnel est très intéressant, c’est un gros défi, mais il n’est pas réaliste au niveau familial. Ça demanderait trop de sacrifices à la famille, sacrifices qu’on a déjà fait une fois, lors de notre passage à Guelph. Ma femme s’est trouvé un emploi ici, à notre retour, et on aime notre milieu de vie », a commenté l’entraîneur-chef.

Joncas était l’un des noms qui revenait souvent comme candidat potentiel chez les Carabins.

Sa feuille de route au niveau collégial, auréolée par la conquête du Bol d’Or en 2013, 2015 et 2019, sans compter les nombreuses présences en finale, en faisait un candidat intéressant.

Joncas a également été coordonnateur offensif avec les Griphons de Guelph, au football universitaire ontarien.

« Les gens voient comment ça se passe en NCAA aux États-Unis, les entraîneurs qui changent d’endroit plus souvent, mais c’est loin d’être la même réalité au Québec », a-t-il précisé.

« Je considère que j’ai présentement l’un des cinq meilleurs emplois en football au Québec, tous niveaux confondus. Que ce soit pour le niveau de jeu, les conditions de travail ou le salaire. »

L’Université de Montréal devrait dévoiler l’identité du prochain entraîneur-chef de son équipe de football vers la mi-février.

Joncas et ses adjoints poursuivent leur travail de recrutement pour la prochaine saison.

Un premier entraînement hivernal de l’équipe est prévu samedi au complexe multisports Roland-Dussault.