Charles-Antoine Roy
Charles-Antoine Roy

«Je vais tout donner pour gagner la coupe!»

On ne pourra pas dire que le nouvel attaquant de 20 ans du Phœnix de Sherbrooke manque de motivation. Bien au contraire, Charles-Antoine Roy se dit gonflé à bloc.

« Ma carrière dans le junior majeur finira bientôt, je vais tout donner pour gagner la coupe et terminer ça en beauté. Rejoindre le Phœnix est pour moi une motivation supplémentaire. Je laisse beaucoup de choses derrière moi en quittant Gatineau, mais juste l’idée de pouvoir gagner avec le Phœnix me rend très heureux. »

Charles-Antoine Roy souhaite amener encore plus de vitesse au Phœnix et une touche d’expérience.

« J’ai vécu beaucoup de choses à Gatineau lors des dernières années. Il y a déjà de très bons leaders à Sherbrooke et je veux aussi montrer l’exemple en travaillant fort. Ma plus grande qualité est ma vitesse. Je veux l’exploiter au maximum pour servir la cause du Phœnix en apportant mon grain de sel dans le vestiaire si le besoin se fait sentir », soutient l’attaquant de 20 ans.

Comparé à Joël Teasdale pour ses qualités de meneur, Roy se dit heureux d’entendre ces belles paroles de la part de son nouveau directeur général.

« C’est tout un honneur. Je ne m’attendais pas à ça. C’est agréable à entendre. Je crois adopter un style différent, mais j’ai toujours été considéré comme un leader. On a vécu des moments difficiles à Gatineau et en tant que capitaine, je m’assurais que tout le monde reste uni malgré tout. On se serrait les coudes même si ça n’allait pas toujours bien sur la glace comme au deuxième étage. C’est de cette façon que les Olympiques ont réussi à se sortir de ces difficultés. »

Ce dernier admet qu’il rejoint maintenant une formation de grande qualité.

« Chaque fois que notre club affrontait le Phœnix cette saison, on savait que ce club était imposant, rapide et toujours dans notre face. »

Roy estime que sa nouvelle équipe se retrouve certainement dans le lot d’équipes pouvant aspirer aux grands honneurs.

« Il y en a quelques-unes qui peuvent viser la coupe, dont nous autres! » lance celui qui participera à sa première séance d’entraînement avec le Phœnix mardi matin au Palais des sports.