Après avoir été désigné le joueur défensif du mois chez les Cantonniers en octobre, le gardien des Cantonniers Jacob Delorme vient de recevoir le même honneur pour la dernière semaine d'activités dans la Ligue midget AAA du Québec.

Jacob Delorme, gardien de l'heure dans le midget AAA

Les honneurs pleuvent sur le gardien Jacob Delorme des Cantonniers de Magog. Après avoir été désigné le joueur défensif du mois chez les Cantonniers en octobre, Delorme vient de recevoir le même honneur pour la dernière semaine d'activités dans la Ligue midget AAA du Québec.
Les chiffres disent tout sur le rendement de Delorme depuis un mois. À ses six derniers départs, Delorme a été particulièrement pingre pour ses rivaux en concédant seulement six buts, récoltant trois blanchissages au passage sur des patinoires étrangères, ce qui donne encore plus de valeur à son exploit. Le gardien qui appartient aux Huskies de Rouyn-Noranda dans la LHJMQ a également décoché six victoires en autant de sorties depuis le 7 octobre.
Ironiquement, Delorme a été ignoré dans le choix des trois étoiles dans deux de ses trois blanchissages sur la route. « Je ne me fais pas trop de soucis avec ça, évoque Delorme. Ça démontre que ceux qui choisissent les étoiles ignorent souvent les gardiens s'ils reçoivent moins de 20 lancers dans une rencontre. Pourtant, c'est aussi difficile de faire face à 20 tirs qu'à 35. »
Le portier des Cantonniers donne beaucoup de mérite à ses coéquipiers et à l'instructeur des gardiens Alexandre Carrier pour ses récents succès. « Alexandre est excellent pour nous corriger et nous faire comprendre que le travail ardu fini toujours payer », explique Delorme qui a également encensé ses coéquipiers.
« Nous sommes sur une bonne séquence. Tout le monde s'est mis à mieux jouer collectivement et individuellement depuis le début d'octobre. Comme gardien de but, j'en profite énormément. »
Cauchemar effacé
Il y a un an, presque jour pour jour, Jacob Delorme disputait un premier match dans l'uniforme magogois. Alex D'Orio était absent et Justin Blanchette avait été envoyé dans la mêlée contre le Collège Charles-Lemoyne. Blanchette n'avait pas fait vieux os et Delorme s'était amené devant le filet pour le remplacer. Au final, les Cantonniers avaient été rossés 12-2.
« J'y avais goûté, mais on m'avait fait comprendre que c'est toute l'équipe qui avait été pitoyable et s'était effondrée. Reste que tu te remets en question et tu te demandes si tu as ta place dans le midget AAA. Finalement, j'ai réussi à effacer ce cauchemar et je dois une fière chandelle à mon instructeur des gardiens l'an dernier avec le midget espoir à Drummondville, Jean-François Nogues (un ancien Cantonnier). »
On sait maintenant que Delorme est à sa place dans le midget AAA. Dimanche dernier contre Antoine-Girouard, Delorme a été à plus ou moins 30 minutes de signer un quatrième coup de pinceau d'affilée. « J'y pensais avant le match et je crois que tout le monde aurait fait de même à ma place. Quand j'ai été déjoué, j'ai tout de suite tourné la page et je ne pensais qu'à la victoire. Ce ne sera pas le dernier but que je vais accorder. Il faut juste que j'en donne un de moins que le gardien à l'autre bout de la patinoire », fait-il valoir.
Une tâche dont il s'accomplit à merveille jusqu'ici.