Impeccables Cantonniers

Journée de lessive pour les Cantonniers de Magog qui ont rossé le Blizzard du Séminaire St-François par le pointage de 5-0 pour s'emparer d'une avance de 2-0 dans cette série quart de finale quatre de sept de la Ligue midget AAA du Québec.
Une rencontre qui a pris des allures de cirque dans la dernière minute de jeu quand le pilote Bryan Lizotte a refusé d'envoyer ses joueurs dans la mêlée après que les officiels Jean-François Laferrière et Jesse Gour eurent décerné une 12e punition mineure d'affilée aux visiteurs. Fait inusité, les Cantonniers, eux, n'ont écopé d'aucune pénalité durant cette partie.
Le geste de Lizotte lui a valu une expulsion et fort possiblement une suspension à venir. Finalement, les deux équipes ont été en mesure de compléter la rencontre, mais pour éviter tout débordement, les Cantonniers ont écoulé les 20 dernières secondes de la partie en possession de la rondelle en s'installant derrière leur propre filet en évitant de se lancer à l'attaque.
N'en déplaise aux visiteurs, ils avaient joué à court d'un homme à seulement quatre reprises lors des deux premières périodes et tiraient de l'arrière seulement 0-2 au tableau indicateur. Tous les espoirs étaient encore permis pour eux, mais lorsque le défenseur Thomas Grégoire, avec son second filet du match, a fait 3-0 en début de troisième période, il était clair comme l'eau de roche que la frustration allait s'emparer des visiteurs.
Grégoire et Bouchard
Le doublé du défenseur Grégoire était le bienvenu pour appuyer une attaque qui cherche à se donner toujours plus de mordant. « Tous mes points ont été obtenus sur le jeu de puissance. On ne cherche pas sur la glace. On joue avec confiance et si on manque un jeu, on sait qu'on peut se reprendre dans les secondes suivantes », a commenté Grégoire.
Que dire aussi de l'audace de l'entraîneur Félix Potvin qui a désigné Pier-Luc Bouchard pour affronter le Blizzard même si Xavier Potvin avait été le gardien gagnant vendredi. Bouchard a donné raison à son entraîneur en volant deux buts au Blizzard au premier tiers sur deux échappées alors que le pointage était toujours 0-0.
« J'étais prêt. Si ça prenait ça pour stimuler les gars, tant mieux, j'ai accompli mon boulot », a confié Bouchard.
Si le match a pris une drôle de tournure, Félix Potvin félicitait ses joueurs qui ont refusé de se laisser déranger. « Ils sont demeurés concentrés et ne sont pas sortis du plan de match. On appelle ça de la discipline. »