Hugo Roy, le gentilhomme de la LHJMQ

Le capitaine du Phoenix de Sherbrooke, Hugo Roy, a été nommé le joueur le plus gentilhomme et efficace de la LHJMQ lors du Gala des rondelles d'or présenté mercredi soir à Québec.
Le hockeyeur de Cookshire-Eaton était en nomination dans cette catégorie en compagnie de Maxime Fortier des Mooseheads d'Halifax et Tyler Boland de l'Océanic de Rimouski.
En plus de dominer au cercle des mises en jeu, Hugo Roy évoluait régulièrement en désavantage numérique et a terminé la saison avec 34 buts, 26 mentions d'aide et surtout, seulement quatre minutes de punition en 68 parties.
L'an dernier, Roy avait également disputé une saison complète et n'avait été puni qu'à une seule fois.
« C'est très mérité », a lancé le directeur général, Jocelyn Thibault, qui a eu l'honneur de lui remettre ce prix.
« C'est vraiment un honneur pour moi de recevoir cette distinction. Surtout quand je regarde la liste des derniers récipiendaires. Je suis fier de voir mon nom à côté de tous ces joueurs que je respecte. Ça signifie beaucoup pour moi », a mentionné Hugo Roy.
Notons que le joueur du Phoenix Anderson MacDonald a été nommé au sein de l'équipe d'étoiles chez les recrues, à l'aile gauche.
« Je suis très heureux pour lui, il ne l'a pas volé », a mentionné Roy.
Maxime Comtois des Tigres de Victoriaville était en nomination pour le Trophée Michael-Bossy remis au meilleur espoir professionnel. L'entraîneur des Voltigeurs Dominique Ducharme était lui aussi en lice pour le Trophée Paul-Dumont remis à la personnalité de l'année.