Tous les arénas du Québec seront assez déserts en fin de semaine avec l’annulation ou la suspension de toutes les activtés par Hockey Québec.

Hockey Québec annule ses activités

Ce ne sont pas que les circuits professionnels de sports qui sont touchés par les mesures restrictives visant à endiguer la propagation du COVID-19. Tout le milieu sportif sherbrookois et estrien doit s’ajuster, et rapidement, aux développements.

En début de soirée jeudi, Hockey Québec a confirmé cesser toutes ses activités de hockey. Ce sont quelque 100 000 jeunes qui sont touchés par cette mesure.

« Cette décision fut prise afin de protéger et maintenir la sécurité de tous nos membres; joueuses, joueurs, entraîneur(e) s, bénévoles, officiel (le) s et spectateurs. Afin de réduire la propagation du COVID-19, en cette période de l’année très achalandée dans nos arénas du Québec, nous ne pouvons assurer le taux de personnes présentes [restreint à 250 personnes] dans chaque infrastructure (aréna, complexe, etc.) québécois. Lorsqu’il est question de santé et sécurité, nous ne pouvons prendre aucune chance », a affirmé le directeur général de Hockey Québec, Paul Ménard.

Cette décision s’applique à toutes les ligues provinciales, régionales et scolaires et implique toute activité de hockey mineur organisée et fédérée. Ainsi, les championnats provinciaux, interrégionaux et régionaux, de même que les matchs, tournois et toutes activités organisées fédérées (Gala par exemple) de la présente saison (2019-2020) sont annulés.

Coupe Dodge annulée

Également, Hockey Québec a confirmé que les championnats provinciaux, initialement prévus dans les cinq régions (Estrie – Féminin; Bas-St-Laurent, Côte-Nord, Gaspésie-les-Îles et Saguenay-Lac-Saint-Jean – Masculin), seront disputés l’an prochain dans ces mêmes régions; décalant les lieux des éditions à venir d’une saison.

Le midget AAA aussi

Toujours en soirée jeudi, la Ligue de hockey midget AAA du Québec a annoncé qu’elle suspendait ses activités, ce qui inclut le déroulement actuel des séries éliminatoires, et les entraînements.

« La Ligue prend très au sérieux la santé et la sécurité de tous nos intervenants. C’est la raison pour laquelle nous suspendons immédiatement le cours de nos séries éliminatoires ainsi que tous les entraînements, et ce, pour le bien-être de tous nos joueurs, du personnel hockey, des bénévoles et des amateurs qui sont nombreux dans nos arénas en séries éliminatoires », a indiqué le président Yanick Lévesque au terme de la réunion d’urgence.

« Nous allons suivre l’évolution du dossier au cours des prochains jours, et une décision sera prise au moment opportun concernant la reprise des activités ou une annulation définitive de la saison. »

Pour l’instant, donc, la présentation de la coupe Telus, la finale canadienne du hockey midget AAA au pays, qui doit se dérouler à Saint-Hyacinthe, n’est pas annulée.

Notons qu’Hockey Canada a également annulé la fin de ses activités pour la présente saison, jeudi soir, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le RSEQ s’ajuste

Pour le RSEQ Cantons-de-l’Est, qui chapeaute les activités sportives de quelque 7000 athlètes en région, en conformité avec l’annonce du premier ministre et Directeur national de santé publique, tous les évènements, spectacles, congrès, matchs sportifs intérieurs attirant plus de 250 personnes sont dorénavant interdits.

Pour cette fin de semaine, le Championnat régional de cheerleading prévu à l’école International Du Phare (14 mars), le tournoi de badminton prévu dimanche au Séminaire de Sherbrooke (15 mars), le tournoi de volleyball (14-15 mars) ainsi que les matchs de futsal au programme cette fin de semaine ont été annulés.

Quant aux Championnats régionaux de volleyball et de basketball, prévus la semaine prochaine, une décision est à venir lors des prochains jours, confirme la directrice générale du RSEQ Cantons-de-l’Est, Nathalie Beaupré.

« Nous avons pris immédiatement action pour les événements prévus cette fin de semaine, dont on sait qu’il y aura plus de 250 personnes. Pour le reste, comme les matchs de hockey scolaire par exemple, ce sera du cas par cas. »

« On commence à recevoir des demandes de certaines écoles qui retirent leurs équipes de compétitions ou de matchs à l’horaire. Les écoles ont l’autorité de le faire. De notre côté, au RSEQ, on se base essentiellement sur les recommandations de la santé publique. On assiste présentement à des procédures exceptionnelles, on va continuer à gérer au cas par cas. Notamment, pour les championnats régionaux D3 de basket et de volley; est-ce que ça pourrait être disputé à huis clos? Ça reste à voir. Il nous manque encore beaucoup d’infos pour prendre des décisions définitives. On va se rencontrer à nouveau vendredi et lundi. On est davantage dans l’incertitude que d’autre chose », a poursuivi Mme Beaupré.

Des organismes sportifs, comme Basketball Sherbrooke, ont décidé de suspendre leurs activités.

Pas d’impacts, encore, pour Soccer Estrie

À Soccer Estrie, aucun impact immédiat n’est anticipé.

« Nous sommes en période d’inscriptions, nos activités estivales ne sont pas encore commencées. L’ensemble de nos activités s’amorce début mai. Pour l’instant, aucun événement regroupant plus de 250 personnes n’est programmé. On est attentif à tout ce qui se passe », a dit le directeur général André Cabana.

Ainsi, toutes les activités régionales de soccer organisées par Soccer Estrie sont maintenues (CDR, SRU13, Ligues Senior, Sport-études). Ces activités regroupent beaucoup moins que 250 personnes et respectent les recommandations gouvernementales et celles de Soccer Québec, dit-on.

La Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) a annoncé plus tôt jeudi qu’elle suspendait ses activités de la fin de semaine impliquant les écoles de son réseau. La situation sera réévaluée au cours des prochains jours pour le lancement des séries 2020.