Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La saison de hockey mineur à Sherbrooke est terminée.
La saison de hockey mineur à Sherbrooke est terminée.

Hockey mineur à Sherbrooke : saison terminée

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
 La saison 2020-21 de hockey mineur à Sherbrooke est terminée.

Hockey Sherbrooke a pris cette décision mercredi soir.

L’annulation de la saison concerne les secteurs initiation, compétition AA-BB masculin et féminin, récréatif simple lettre A-B-C masculin et féminin. Les équipes civiles Harfangs pour la division pee-wee AAA/AAA relève masculin et pee-wee AAA féminin sont également affectées par cette décision.

Par contre, pour les équipes scolaires bantam AAA, AAA relève, midget espoir masculin, bantam AAA, midget AAA féminin et les équipes RSEQ en D1, D2, D3, les activités sont maintenues.

« À la suite de l’annonce du gouvernement, mardi soir, l’organisation a réévalué tous les événements, et considérant le fait qu’on n’a toujours pas de date de reprise, on a le regret d’annoncer la fin de la saison 2020-21, une décision unanime des membres », a dit le directeur général de Hockey Sherbrooke, Stéphane Dion.

« En gros, on n’était pas plus avancés que la semaine passée. Ce qu’on avait décidé il y a une semaine, en conseil d’administration extraordinaire, c’était d’attendre la conférence de presse du premier ministre du 16 février et d’espérer deux conditions essentielles à un retour sur la glace, soit l’annonce d’une date pour le retour du hockey, et que cette date ne devait pas être au-delà du 8 mars prochain », a poursuivi M. Dion.

« Malheureusement, le gouvernement n’a pas parlé d’un retour possible, donc par conséquence, la deuxième condition n’était pas remplie non plus. En plus, le gouvernement est très inquiet par rapport aux variants du COVID et à la semaine de relâche, on ne voyait pas de possibilité de reprendre avant le 8 mars. »

La Mauricie, la semaine dernière, a aussi annulé le reste de sa saison. Belœil et Saint-Hyacinthe ont aussi fait de même mercredi.

Près de 2000 joueurs au hockey civil à Sherbrooke

« C’est une grosse décision. C’est un moment qu’on ne souhaitait pas voir arriver. On avait toujours espérance d’avoir une chance de pouvoir revoir les jeunes sur la glace, mais force est de constater que c’est pas le cas. On devait répondre à nos membres pour confirmer l’annulation ou le retour au jeu. Il fallait prendre une décision, pour fixer tout le monde. Les gens nous téléphonaient de plus en plus, pour savoir ce qui se passait, ce qu’on allait faire. Il fallait bouger », a poursuivi M. Dion.

Une procédure de remboursement ou de crédit sera mise sur pied rapidement.

« Au niveau de l’organisation, on va mettre sur la table l’ensemble des dépenses qui ont été faites pendant cette saison 2020-21, et on va considérer que les jeunes ont eu une saison écourtée, depuis le 13 novembre dernier, et on va établir la procédure pour préparer les crédits ou les remboursements pour chaque joueur. Ce sera un travail assez important et complexe car on a plusieurs offres de services, à plusieurs niveaux. Ce sera un travail de longue haleine. Mais on va le faire, pour une question d’équité. »

Cette saison 2020-21 s’est donc déroulée comme des montagnes russes.

C’est la première fois qu’Hockey Sherbrooke doit annuler le reste d’une de ses saisons.

« On a tout fait. On a fait des représentations auprès de la Santé publique, auprès de notre Fédération. On croit que les mesures qui étaient en place étaient très sécuritaires, et on ne croit pas que retourner les jeunes sur la glace auraient augmenter les risques de contamination. C’est notre avis », s’est limité à dire Stéphane Dion.

« On aimerait souligner le travail des bénévoles et les remercier pour leur travail, surtout en début de saison, dans un contexte très difficile. Ils ont répondu à notre appel pour le déroulement de la saison afin entre autres de maintenir les règles de la Santé publique. Maintenant, on va travailler sur la prochaine saison 2020-21. »