Alexandre Groleau, Eric MacKeage et Étienne Bédard, trois pompiers de Sherbrooke, ont combattu le cancer du sang en profitant de la recherche effectuée dans le domaine. Ils étaient présents lors du dévoilement du montant amassé lors d’un tournoi de hockey amical à l’aréna de l’Université Bishop’s.

Hockey et générosité pour vaincre le cancer

Le cancer du sang fait rage chez les pompiers, dont ceux de Sherbrooke. La fumée et autres produits toxiques nuisent à leur santé et des membres de la communauté sherbrookoise tenaient à soutenir la recherche sur le cancer du sang en remettant les profits d’un tournoi de hockey amical à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Mardi, les organisateurs ont dévoilé le montant recueilli lors de cette journée du 23 février : une coquette somme de 17 000 $.

« En un après-midi, on a amassé 8500 $ grâce à la participation de 64 joueurs de hockey et Larry Paradis du tournoi de hockey Tim Annesley a décidé de doubler le montant, explique l’un des organisateurs, Denis Petitclerc. La première année, on a amassé 6500 $. Au départ, l’argent devait être remis à nos trois pompiers, mais ils ont refusé et ils préféraient redonner l’argent au Centre d’excellence en thérapie cellulaire, où notre ami Eric Mackeage, un pompier volontaire, a été traité avec succès pour le syndrome myélodysplasique en utilisant des cellules souches. »

« On a souvent donné à des œuvres comme la fondation de Saku Koivu ou bien la Maison Aube-Lumière, soutient Larry Paradis, bien connu dans l’arrondissement Lennoxville. Plus de 100 000 $ ont été offerts à la communauté en 26 ans. Cette fois, on tenait à encourager la cause de nos pompiers en doublant le montant recueilli par cette autre journée de hockey. »

Trois pompiers de Sherbrooke participaient à la conférence de presse présentée à l’aréna Eric & Jane Molson, là où l’événement avait lieu.

« Si nous avons lancé cette activité, c’est parce que la communauté voulait s’impliquer pour aider la recherche sur le cancer du sang, explique le pompier volontaire Eric MacKeague. Sans cette recherche, je ne serais pas ici aujourd’hui pour vous parler! »

« Le soutien fait la différence! » admet à son tour le pompier sherbrookois Étienne Bédard.

Frank Gilbert affirme pour sa part qu’il est encore plus motivant de recueillir ou de donner de l’argent à une cause lorsque des gens ayant profité de la recherche se trouvent devant lui, dans le vestiaire de hockey :

« On donne pour une cause et on voit les résultats, confie le coorganisateur. On jouait sur la glace avec trois personnes qui ont profité de cette recherche. L’équipe du docteur Denis Claude Roy hôpital Maisonneuve Rosemont est un précurseur dans la recherche de cellules souches embryonnaires et on a l’impression de contribuer à quelque chose d’important. »

« Plusieurs pompiers du service incendie de Sherbrooke sont malheureusement atteints de se type de cancer, confirme ensuite Denis Petitclerc. C’est maintenant reconnu comme une maladie professionnelle. On reconnaît que les pompiers sont plus souvent atteints du cancer du sang. Il y a des années, les gens n’étaient pas sensibilisés au danger de la fumée. »

À lui seul, le pompier Alexandre Groleau a recueilli grâce à une initiative sur le site GoFundMe près de 1400 $.

« Les gens ont été très généreux, poursuit aussitôt Frank Gilbert. il y avait tellement de monde que je me serais imaginé à un match des Cougars de Champlain en regardant la foule dans les gradins! »