Dans la victoire du Phœnix, le gardien Thommy Monette a repoussé 22 des 23 tirs des Foreurs pour mériter la troisième étoile de la rencontre.

Guay, Poulin et Voyer s’éclatent à Val-d’Or

Le Phœnix a amorcé son voyage en Abitibi avec aplomb grâce à une autre belle sortie du trio de Patrick Guay, qui s’est éclaté à Val-d’Or mercredi soir.

Après un gain de 4 à 1 contre les Foreurs, les Sherbrookois espèrent ramener que des victoires de leur périple, ce qu’ils ont fait récemment dans les Maritimes, mais aussi à leur première visite en Abitibi en début de saison. 

« On joue avec confiance et ça se ressent », explique Stéphane Julien, entraîneur du Phœnix. 

Dès la quatrième minute de jeu, Julien Anctil a marqué son troisième de la saison et Samuel Poulin a mis la table pour Alex-Olivier Voyer avec l’aide de Patrick Guay : 2-0 Phoenix.

« Depuis que j’ai réuni Poulin, Guay et Voyer, cette ligne est dominante. Samuel Poulin et Félix Robert se cherchaient un peu et je sentais que le fait de réunir ces trois joueurs pouvait créer des étincelles », mentionne le pilote des Oiseaux 

En deuxième période, c’était au tour de Voyer de fabriquer le but de Poulin avec la contribution de Guay. 

Voyer a par la suite marqué son deuxième du match au dernier tiers, mais le Phœnix n’a pu préserver le blanchissage de Thommy Monette, puisque Émile Lauzon a marqué en toute fin de partie. 

« Même si le trio de Guay prend les commandes, on mise sur une très belle profondeur offensive. Les jumeaux Anctil produisent depuis quelques parties et on remarque une belle progression chez eux, comme chez Jérémy Rainville. Monette a aussi bien protégé le filet ce soir en effectuant les arrêts clefs lors de longues séquences dans notre zone », laisse entendre Stéphane Julien. 

La troupe de Pascal Rhéaume a tiré à 23 reprises vers Monette et Mathieu Marquis a fait face à 43 tirs. 

Les Huskies de Rouyn-Noranda recevront maintenant le Phœnix jeudi soir.

« Ce sera un autre défi complètement différent. Il faudra commencer le match en force comme on l’a fait ce soir. Samuel Harvey est un excellent gardien et les Huskies vont bien, mais on espère ramener deux victoires de notre voyage » avoue Julien. 

Brendan Cregan sera alors devant le filet de Sherbrooke. 

Félix Robert sur la touche

Le coup de bâton reçu par Félix Robert dimanche contre les Tigres de Victoriaville aura laissé des séquelles près de l’œil.

« Félix a un œil complètement fermé à cause de l’enflure, mais après les examens médicaux, on sait que sa vue est demeurée à 100 %, ce qui est soulageant pour lui et nous. La bonne nouvelle, c’est que Vincent Anctil prend le relais pendant ce temps et il joue bien », conclut l’entraîneur.