Jean-François Grégoire

Grégoire évalue ses options

Jean-François Grégoire est évidemment déçu que les Voltigeurs de Drummondville aient choisi d'offrir le poste d'entraîneur-chef à Dominique Ducharme, mais il ne ferme pas la porte à un retour derrière le banc en tant qu'adjoint.
« Je suis ouvert à tout. Je veux revenir dans le junior majeur et j'ai bien aimé mon passage à Drummondville et mon contact avec les joueurs », signifie-t-il.
Le Sherbrookois a rencontré celui qui occupe maintenant son poste au cours des derniers jours, l'entretien a été cordial, mais Ducharme n'a toujours pas rendu de décision. On comprendra qu'il a rencontré d'autres hommes de hockey et qu'il a fort à faire afin de s'approprier les dossiers.
« Ça a été une belle rencontre. On se connaissait déjà un peu, on s'est côtoyé comme joueur et il a déjà entraîné Jérémy. Il a beaucoup de choses à faire, je n'ai pas obtenu de réponse et j'en sais bien peu pour la suite des choses », ajoute Grégoire.
L'entraîneur a confirmé avoir reçu des appels d'autres formations de la LHJMQ depuis la nomination du Ducharme avec les Rouges. Il n'en est toujours pas venu à une entente.
« D'ici là, la vie suit son cours, j'ai d'autres occupations. Je ne me suis pas fixé d'échéance, ça va vite le hockey et on ne sait jamais ce qui peut arriver. C'est quelque chose que je ne contrôle pas », dit-il.
Rappelons que l'homme de hockey de 44 ans est passé du Titan d'Acadie-Bathurst aux Voltigeurs en novembre, puis a été nommé entraîneur-chef par intérim des Drummondvillois au cours des mois qui ont suivi. Le congédiement du directeur général Dominic Ricard et l'affreuse prestation des Rouges pendant les séries éliminatoires ont toutefois changé la donne pour Grégoire, qui se retrouve aujourd'hui sans emploi dans le Circuit Courteau.