Le Sherbrookois Jordan Pierre-Gilles a brillé sur la glace de l'aréna Eugène-Lalonde le week-end dernier lors de la première compétition de la saison.

Grand excès de vitesse pour deux Sherbrookois

Deux patineurs de vitesse de Sherbrooke ont filé à vive allure sur la glace de l'aréna Eugène-Lalonde le week-end dernier lors de la première compétition de la saison. Alex Lepage-Farrell a obtenu deux médailles tandis que Jordan Pierre-Gilles entamait sa route vers l'équipe nationale d'une brillante façon.
« Il s'agissait d'une compétition de routine et d'une préparation pour certains athlètes avant de prendre part plus tard aux compétitions nationales, qui auront lieu dès le mois de décembre, soutient Marie-Claude Farrell du comité organisateur d'événements en patinage de Sherbrooke. On parle entre autres des qualifications nationales pour accéder à l'équipe canadienne. D'autres patineurs étaient déjà qualifiés et certains devaient faire suffisamment bien pour accéder à la phase nationale. Pour rester sur le circuit élite, les cinq des dix meilleurs patineurs invités atteignaient leur but. »
Alex Lepage-Farrell a épaté la galerie avec deux premiers rangs dans le groupe B : au 1500 m et au 1000 m en plus d'avoir terminé la course du 500 m au 9e rang dans le groupe A.
« Il s'agit d'un bon premier résultat pour commencer l'année, dit-elle. C'est motivant et ça donne de l'énergie pour participer aux sélections nationales qui auront lieu à la maison. L'an dernier, j'ai raté ma chance, mais j'aimerais poursuivre ma progression afin d'atteindre ce but. Pour cela, je devrai être parmi les 16 premières chez les femmes. »
Toujours chez les filles, le 5e  rang d'Alyson Sonier aux 1500 m et 500 m ne sera peut-être pas suffisant pour lui permettre de rester au sein du groupe élite.
Jordan Pierre-Gilles progresse bien
Jordan Pierre-Gilles se disait très satisfait à la fin des compétitions.
« J'ai vraiment aimé ma fin de semaine, confirme-t-il. C'était pour moi une pratique de luxe, puisque c'était la première compétition. Au 1500 m, j'étais surpris de voir mon chrono s'améliorer autant. Avec l'entraînement, j'avais encore de l'énergie dans les jambes en fin de course. J'ai toujours été un sprinter et le 500 m est mon épreuve de prédilection. Lors des qualifications, j'ai bien fait, mais en demi-finale j'ai chuté et j'ai tout de même été capable de terminer au deuxième rang. C'est rare que ça m'arrive. Et malheureusement, j'avais une bonne course en finale, mais à cause d'une chute d'un adversaire, on a dû reprendre la course et j'ai terminé au troisième rang. »
Jordan Pierre-Gilles a également obtenu le 13e rang dans le groupe A au 1500 m et le 10e au 1000 m.
« J'ai essayé de jouer dans le trafic au 1000 m et mes compétiteurs ont joué du coude pas mal, ajoute Pierre-Gilles. Le 2 novembre, je participerai aux qualifications nationales à Calgary pour faire partie de l'équipe canadienne senior. Puisque les meilleurs seront en préparation pour les Jeux olympiques, je vais tenter d'amasser un maximum de points en janvier lors du championnat canadien puisque les cinq premiers seront absents, tout comme lors des Nationaux au mois de mars. Je vise l'équipe nationale et je crois que c'est réalisable. »
Nicolas Perreault a pour sa part gagné l'épreuve au 1000 m dans la classe B en plus de se retrouver sur la plus basse marche du podium au 500 m, sans parler de son 13e  rang au 1500 m.
« Pour un athlète de 16 ans, Nicolas Perreault a super bien fait, informe Marie-Claude Farrell. Il est l'un des beaux espoirs sherbrookois. Pour Alex Lepage-Farell, c'est aussi une belle réalisation. »
Charles Wu s'est quant à lui démarqué au 1500 m du groupe B avec le 2e rang.
Les athlètes reviendront sur la glace dans deux semaines à Chicoutimi et seront de nouveau en action à Sherbrooke au mois de février. Sinon, certains d'entre eux seront à Calgary lors des qualifications nationales en décembre et les 32 meilleurs patineront à Sherbrooke lors des sélections nationales au mois de janvier, les 20 et 21.