Le Sherbrookois Samuel Giguère a réalisé quelques solides attrapés lors du jour 1 du camp des Alouettes.

Giguère se dit prêt pour un plus grand rôle

Samuel Giguère a été égal à lui-même l'an dernier avec les Alouettes de Montréal. Véritable modèle de constance et de durabilité, le Sherbrookois est prêt à assumer un rôle plus grand au sein de l'attaque des Montréalais en 2017.
L'an dernier, Giguère a capté 36 passes pour des gains de 440 verges et surtout, cinq touchés, un sommet en carrière.
Avec Nick Lewis et Ernest Jackson, Giguère est l'un des piliers offensifs chez les receveurs, de cette attaque désormais dirigée par Darian Durant.
« Je vais essayer de faire tout ce qu'on me dit de faire, au meilleur de mes capacités. Chaque année, c'est la même chose; si je peux être plus impliqué tant mieux, mais en fin de compte, je veux que l'équipe gagne des matchs. Je tâche aussi d'être un bon leader par l'exemple », a-t-il indiqué dimanche à l'issue de la première journée du camp.
« On va voir ce qui va arriver. Je veux qu'on gagne des matchs, c'est tout. L'an dernier, au premier jour du camp, je sentais qu'on avait tous les éléments en place : les receveurs, le quart arrière, pour être une équipe de championnat et malheureusement ce n'est pas arrivé. »
« J'approche chaque année de la même façon et j'ai 100 % confiance qu'on peut se rendre à la Coupe Grey. L'atmosphère est super, c'est très positif, même s'il y a plusieurs nouveaux éléments en offensive. Les deux prochaines semaines seront très importantes, il va falloir travailler très fort pour tout mettre ça en place. »
« Il y a moins d'égos au sein de l'unité offensive, je pense que ça aide beaucoup. Comme Jacques (Chapdelaine, NDLR) l'a dit à son embauche : de bons joueurs te font gagner des matchs, mais de bonnes personnes te font gagner des championnats. Jacques et Kavis Reed ont essayé de bâtir l'équipe avec cette philosophie. »