Jean-Philippe Gauthier

Gauthier veut amener de la stabilité au programme des Volontaires

Le Cégep de Sherbrooke a confirmé la nomination du nouvel entraîneur-chef de son équipe de football mercredi matin. Et tant la direction de l'institution que le nouveau coach s'entendent sur un point: il faut amener de la stabilité au programme de football.
Voilà pourquoi Jean-Philippe Gauthier a en poche une entente de cinq ans avec le Cégep. Une durée nécessaire pour qu'il puisse véritablement poser sa griffe sur un programme qui en est à un quatrième entraîneur-chef depuis le départ de Jean-Benoit Jubinville en 2012.
Gauthier arrive tout juste du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke, où il était adjoint à l'entraîneur chef. Il apporte dans ses bagages une polyvalence plus que bienvenue.
Et son principal défi, à moins de deux mois du début de la saison 2017 en division 2 du football collégial, c'est de miser sur la continuité.
« Avec un si court laps de temps avant la saison, il faut de la stabilité. En plus du poste d'entraîneur-chef, je cumulerai les fonctions de coordonnateur offensif. Tous les autres entraîneurs seront de retour. C'est important pour les jeunes. Mon attention pour l'instant est portée sur les joueurs, les entraîneurs, et même mes anciens joueurs du Vert & Or, que je vais continuer à suivre », a-t-il indiqué en point de presse.
« Jean-Philippe nous a démontré de l'audace, du dynamisme, une très grande motivation et une très bonne structure. Il veut bâtir un programme solide, à long terme. Il possède une feuille de route impressionnante, une dizaine d'années d'expérience. Il a toujours voulu être le capitaine d'une équipe, nous lui donnons le gouvernail des Volontaires avec plaisir », a précisé Sylvie Coulombe, coordonnatrice au centre de l'activité physique du Cégep de Sherbrooke.
Jean-Philippe Gauthier est détenteur d'un baccalauréat en éducation physique de l'Université de Sherbrooke.
« On est vraiment contents d'avoir pu dénicher un gars de sa trempe et de son expérience dans un si court laps de temps. Jean-Philippe est le meilleur « fit » pour nous. Il a touché à tout, avec le Vert & Or : recrutement, soutien académique, défensive, unités spéciales. Il est très polyvalent. Et avec une entente à long terme, il va pouvoir amener ses propres idées », a indiqué le coordonnateur défensif Vincent Renart, le doyen des entraîneurs chez les Volontaires, et aussi membre du  comité de sélection.
Rappelons que l'entraîneur-chef Marc-André Desrochers et le coordonnateur offensif Alexandre Corriveau ont quitté l'équipe, pour des raisons familiales et personnelles, au cours des dernières semaines.