Thomas Chabot a respecté la limite de poids (130 lbs) pour son premier combat chez les pros, prévu samedi à Montréal, face au Polonais Robert Niedzwiedzki.

Gala de EOTTM : un premier combat chez les pros pour Thomas Chabot

Thomas Chabot a fait le poids facilement, vendredi, et il est fin prêt à livrer son premier combat de boxe chez les pros, samedi, lors du gala organisé par Eye of the Tiger Management, au cabaret du Casino de Montréal.

« The ghost » a fait osciller la balance à 129 livres pour ce combat prévu pour 130 livres.

Le rapide boxeur gaucher, qui a compilé une fiche de 74 victoires contre 14 défaites chez les amateurs, en plus de quatre titres canadiens, est dans sa bulle, et prêt pour le défi.

« Je me sens super bien, je suis dans ma bulle, dans mon monde, j’ai vraiment hâte à samedi », a-t-il lancé à La Tribune, quelques heures après la pesée de vendredi.

« J’ai rarement été aussi prêt. Ça fait longtemps que j’attends ce moment-là. C’était un rêve et là, il se réalise », a dit celui qui est officiellement passé chez les pros en décembre dernier, au sein de l’équipe d’EOTTM.

Le boxeur de 20 ans ne connaît pas, ou peu, son adversaire de samedi, le Polonais Robert Niedzwiedzki, qui a une fiche de 0-1-1. Ce qui n’altère en rien sa préparation, confirme celui qui été élu à trois reprises meilleur boxeur des Championnats canadiens de boxe, chez les amateurs.

« Je ne le connais pas trop. J’ai vu un vidéo de lui, qui date de 2016. Je ne l’ai visionné qu’une seule fois. C’est mon combat, je ne veux pas m’imposer de pression supplémentaire. Ça fait 10 ans que je boxe, alors ce n’est pas samedi que je vais me réinventer un style. Je me concentre sur mes forces. Je vais laisser aller mes mains », a-t-il précisé.

Chabot avait d’abord les Jeux olympiques de 2020 dans sa mire, avant de s’aligner vers les pros.

Champion canadien pendant quatre années (deux fois chez les juniors, deux fois chez les juvéniles), Chabot s’entraîne désormais à Montréal, sous la férule de Vincent Auclair. Il était auparavant attaché au club de Robertsonville.

En 2017, il a participé à la sixième édition des Jeux de la jeunesse du Commonwealth, aux Bahamas. 

Il a aussi participé à un camp d’entraînement en Tunisie en 2017 et un championnat continental au Costa Rica, en 2016. Il a aussi participé à la finale de la compétition Ringside, au Kansas en 2015.

« J’étais rendu là, et ça faisait un bon moment que j’y pensais. J’aurais pu passer pro à 18 ans, mais j’ai préféré passer deux ans chez les seniors, chez les amateurs. Et ça m’a aidé. Là, le timing est parfait », a-t-il dit.

« Ça fait longtemps que je suis en contact avec EOTTM, on s’est rencontré à plusieurs reprises. Le plan, pour la première année, c’est d’avoir des combats pour gagner de l’expérience chez les pros. On va se concentrer là-dessus. »

Le duel est prévu pour quatre rounds, dans la catégorie des super-plumes.