Gaiters: Mathieu Demers au poste de quart

Le jeu de la chaise musicale se poursuit chez les Gaiters de Bishop's. Désespérément en manque d'attaque depuis le début de la saison - depuis l'an dernier en fait - les Gaiters enverront le jeune quart-arrière Mathieu Demers dans la mêlée, demain, pour affronter le Rouge et Or de l'Université Laval, qui débarque pour l'occasion en Estrie pour une deuxième fin de semaine consécutive.
Demers est un produit des Titans de Limoilou, où il y a disputé quatre saisons. Il avait cependant laissé entendre qu'il accrocherait ses crampons, à l'aube de la présente campagne, avant de changer d'idées et de se joindre aux Gaiters.
Demers voulait d'abord joindre les rangs du Rouge et Or, mais l'équipe avait déjà quatre pivots sous la main.
Le jeune homme a été élu sur l'équipe d'étoiles du circuit collégial division 2 en 2013 et 2014.
Il n'était en uniforme, samedi dernier lors de la défaite des Gaiters face aux Stingers de Concordia. Le quart partant Travis Eman, et le deuxième quart Alex Bouffard, soignent des blessures.
Le « timing » était parfait pour faire un changement.
« Il a eu une bonne semaine de pratique, il est prêt. Il a été habillé contre McGill, même s'il n'a pas joué. Il est mature, il a joué de gros matchs à Limoilou, il connaît bien le Rouge et Or. Je sens que les gars ont hâte de jouer avec lui, ce qui est bon signe », a dit l'entraîneur-chef Kevin Mackey.
« On ne le connaît pas depuis très longtemps, mais on voit que c'est le genre de joueur qui veut le ballon dans les situations critiques. On doit jouer du meilleur football, on doit l'aider. On est jeunes à l'attaque, on apprend à la dure, et c'est frustrant par bout. On veut bien jouer, être compétitifs et gagner. Mais c'est un processus. On doit être patients. »
Si Mackey et les Gaiters veulent avoir ne serait-ce qu'une mince chance de gagner, ils devront mieux protéger le ballon; ils ont commis 13 revirements dans les deux premiers matchs seulement.
La défense, qui a provoqué cinq revirements contre Concordia, et les unités spéciales, qui a produit un touché, toujours contre les Stingers, font par contre le boulot depuis le début de la saison.