Jérémy Gagnon-Laparé

Gagnon-Laparé avec l'Impact:  «J'arrive au vrai travail»

Ce n'est certes pas une finalité en soi, mais le Magogois Jérémy Gagnon-Laparé a franchi une étape très importante de sa jeune carrière de joueur de soccer, jeudi matin, alors qu'il a apposé sa signature au bas du contrat que lui proposait l'Impact de Montréal.
Cette procédure signifie que le talentueux jeune homme de 19 ans est membre à part entière de l'équipe montréalaise membre de la Major league soccer (MLS) et qu'aujourd'hui, il peut légalement disputer des matchs avec le onze montréalais.
Gagnon-Laparé réalise maintenant un rêve qu'il caresse depuis ses débuts en catégorie U6 à Magog.
« En effet, c'est un sentiment très spécial, car c'est un objectif que j'ai depuis que je suis tout jeune, de jouer chez les pros. Et même si c'était dans mon esprit depuis tout ce temps, je n'ai jamais cessé de m'en approcher. J'ai eu le contrat entre les mains hier (mercredi) et je l'ai signé jeudi matin. Ce n'est pas une finalité, mais j'arrive désormais au vrai travail, qui est celui de me tailler une place sur le onze partant de l'équipe », a indiqué le jeune homme, qui est présentement à Montréal.
L'exploit est tout de même significatif; rares sont les joueurs de soccer québécois qui réussissent à se tailler une place dans la MLS.
Gagnon-Laparé devient seulement le sixième joueur issu de l'Académie de l'Impact à grossir les rangs de l'équipe première.
Le temps des récoltes
Avec quatre sélections avec l'équipe nationale à son palmarès, dont la plus récente lors de matchs amicaux contre la Bulgarie et la Moldavie en mai dernier et une participation au match aller de la demi-finale du Championnat canadien Amway à Edmonton, Gagnon-Laparé récolte avec l'Impact ce qu'il a semé depuis quelques années.
« Les plans de l'équipe à mon endroit sont mieux définis depuis l'an dernier, je dirais, avec l'appui de Nick De Santis et Philippe Eullaffroy, le directeur de l'Académie de l'impact (U23). Je devais franchir différentes étapes dans ma progression afin d'en arriver à aujourd'hui; j'ai d'abord participé au camp de l'équipe et fait la présaison avec eux. Je participe également à la saison U23, qui se termine fin juillet. À partir de là, ils voulaient regarder pour m'intégrer au groupe pro. Je crois que j'ai franchi toutes les étapes un peu plus vite qu'ils ne l'espéraient. »
« Concrètement, ce contrat signifie que je peux être utilisé dans les matchs de l'Impact en MLS. Je participe déjà aux entraînements de l'équipe depuis le début de la saison. Maintenant, me faire une place sur le onze partant ne sera pas chose facile, mais on ne sait jamais, s'il y a des blessés, je peux avoir ma chance », a dit Jérémy, qui a devant lui dans la hiérarchie le capitaine de l'équipe Patrice Bernier, au poste de milieu de terrain défensif.
Gagnon-Laparé peut également évoluer comme défenseur latéral.
Le jeune homme a joué jusqu'à l'âge de 12 ans à Magog avant de joindre les Verts de Sherbrooke, jusqu'à 16 ans.
Gagnon-Laparé a pris part à cinq rencontres en PDL, en plus de disputer deux matchs dans la Ligue réserve de la MLS en 2014.
Il s'est joint à l'Académie de l'Impact de Montréal en 2011 et il a évolué successivement avec l'équipe des moins de 18 ans, les moins de 21 ans et les U23 du club.
« J'ai toujours eu du plaisir à jouer et de l'admiration pour les grands joueurs qui évoluaient en première division en Europe. Je réalise un peu la portée de cette étape que je viens de franchir, même si j'ai du mal à voir le portrait d'ensemble. Est-ce que ma situation peut servir d'exemple aux plus jeunes? Je me dis que si j'avais eu un modèle semblable comme ça lorsque j'étais jeune, cela aurait certainement été une source d'inspiration. »
Les termes de l'entente n'ont pas été dévoilés.