François Lemire a porté plusieurs chapeaux, dans le petit monde de baseball. Sa grande passion lui a ouvert les portes du Temple de la renommée de baseball Québec.

François Lemire intronisé à titre de grand bénévole

François Lemire et le baseball ont été étroitement liés pendant de nombreuses décennies. Le Sherbrookois a multiplié les implications bénévoles, depuis 1963, à plusieurs niveaux, afin de faire évoluer son sport. Voilà pourquoi Baseball Québec a décidé de l’introniser au Temple de la renommée du baseball québécois RDS, à titre de grand bénévole.

Baseball Québec fête ses 50 ans en 2019 et c’est un total de 10 personnes qui seront intronisées en novembre prochain, 10 nouveaux membres qui s’ajouteront aux 76 membres déjà admis au Temple.

François Lemire était, de son propre aveu, un joueur talentueux, mais un peu colérique, parfois, dans sa prime jeunesse. Un caractère qui, en fin de compte, lui a ouvert des horizons jusque-là insoupçonnés.

« J’étais un joueur un peu agressif, et je n’étais pas toujours d’accord avec les décisions des arbitres. Alors on m’a dit, si tu n’es pas content, pourquoi tu n’arbitres pas? Et c’est ce que j’ai fait! » a-t-il indiqué en rigolant.

François Lemire a donc commencé à arbitrer des matchs, en plus d’être, quelques années plus tard, fondateur du comité provincial des arbitres.

Il a même reçu une reconnaissance provincial pour son implication en 1995.

« J’ai toujours aimé le baseball, j’ai fait mon chemin. J’ai aussi eu la chance d’être entouré par une très belle gang. Oui, c’est moi qui est intronisé, mais je n’aurais pas pu faire tout ça seul. »

Il a été président de Baseball Québec région Estrie pendant plusieurs années, en plus d’être vice-président de Baseball Québec pendant quatre ans.

Il fut également fondateur de la Ligue de baseball senior, et de la ligue de baseball junior AA.

« On a commencé un peu à l’envers; on a d’abord créé la Ligue senior, avant que les équipes ne nous disent qu’ils peinaient à recruter des joueurs. Alors on a mis sur pied la Ligue junior! »

M. Lemire estime que l’une des plus belles années de son implication bénévole fut en 1992 lorsque l’Estrie a été nommée région de l’année à Baseball Québec.

« Il y a eu plein de beaux moments, et plein de défis, sur cette longue route. Je me rappelle entre autres la cohabitation entre les activités de Baseball Québec et celles de la Petite ligue. Ce fut une période qu’on a dû traverser, car les deux entités n’avaient pas les mêmes âges de catégorie. »

François Lemire a été facteur pour Postes Canada pendant 32 ans; la latitude que lui donnait son travail lui permettait entre autres de consacrer une grande partie de son temps au baseball.

« Cet honneur fait chaud au cœur, vraiment. Mais je répète que je n’ai jamais été seul. J’ai toujours été entouré d’une bonne gang. Ça fait la différence. »

Richard Émond, l’ancien joueur professionnel Pierre-Luc Laforest, René Marchand, ancien recruteur pour les Expos de Montréal, Stéphanie Savoie, une des pionnières du baseball féminin au Québec, de même que les intronisations posthumes, Paul Calvert, Gary Carter, Hector Racine, Joe Page et Rusty Staub, feront aussi leur entrée au Temple de la renommée.

« Cette cuvée d’intronisés reflète bien les 50 dernières années du baseball dans la province. Je suis heureux de profiter de l’anniversaire de Baseball Québec pour souligner le grand apport de ces personnes dans le baseball au niveau provincial, national et international. Les membres actuels de la Fédération peuvent se considérer chanceux d’avoir eu ces pionniers comme modèle », mentionne Jean Boulais, président de Baseball Québec.