Luc Fortin soutiendra un projet pour un nouveau terrain synthétique à Sherbrooke s’il est réélu.

Fortin promet un nouveau terrain synthétique

S’il est réélu le 1er octobre prochain, le candidat libéral dans Sherbrooke Luc Fortin s’engage à doter la ville d’une surface synthétique supplémentaire. L’endroit de ce terrain synthétique reste encore à déterminer, mais M. Fortin avance que l’école du Phare ou l’école Mitchell-Montcalm pourraient être des endroits possibles.

« J’ai livré une surface synthétique au Triolet lors de mon dernier mandat, mais il y a encore des besoins de la part des associations sportives, souligne M. Fortin en point de presse sur le terrain synthétique de l’Université de Sherbrooke. On sait que le soccer et le football sont très populaires et chaque printemps on entend parler des difficultés à utiliser les terrains naturels de soccer. »

L’école du Phare a présenté en février un projet évalué à 3,5 M$ qui consiste à transformer le terrain de soccer-football en terrain synthétique en le bonifiant d’un stade et d’une piste de course. Le projet n’avait toutefois pas été retenu par ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Les écoles secondaires de la Montée et Mitchell-Montcalm ont également souligné leur intérêt pour une nouvelle surface synthétique.

« Ce sont deux projets qui sont dans l’air depuis un moment, confirme Luc Fortin en parlant de l’école du Phare et Mitchell-Montcalm. Peu importe où cette surface se retrouvera à Sherbrooke, elle répondra à un besoin. Le projet que l’on va supporter sera celui qui aura le plus de chance de réussir à obtenir du financement. C’est l’engagement que je prends. » 

L’école du Triolet a obtenu sa surface synthétique en 2017 grâce à des investissements de 3,2 millions. Le projet a été réalisé en partenariat entre le gouvernement du Québec et la CSRS. La Tribune révélait toutefois en juin qu’aucune entente d’utilisation n’avait été signée entre la CSRS et la Ville de Sherbrooke pour l’utilisation du terrain.

« Nos surfaces sont déjà très utilisées et celle au Triolet pourrait l’être un peu plus, admet Luc Fortin. Il y a une volonté de la Ville d’acheter plus d’heures alors on sait que ça sera fait. »

Luc Fotin a également assuré qu’il entretiendra, s’il est réélu, une étroite collaboration avec la Ville de Sherbrooke, Destination Sherbrooke et Excellence sportive Sherbrooke dans le but d’attirer des projets sportifs d’envergure.

« Il a y toujours une volonté ici d’attirer des événements nationaux ou mêmes internationaux, résume-t-il. Si je suis réélu, je serai un partenaire et un allié de premier plan. »