Dominic Morin

Fitness: deux Estriens tout en muscles se démarquent

Ils passent de nombreuses heures au gym, s'alimentent bien, possèdent tous les deux un surnom de scène, mais ne pratiquent pas la même discipline. Le premier, Samuel « The Magnetic » Plouffe, se démarque lors des compétitions internationales de fitness. Le deuxième, Dominic « Qball » Morin, pratique le bodybuilding et participe aux plus grands rendez-vous mondiaux.
<p>Samuel Plouffe</p>
Ces deux Estriens se sont démarqués dernièrement dans leur domaine respectif.
Samuel Plouffe a obtenu le second rang lors d'un rendez-vous d'envergure à Miami le 28 juin dernier. Dominic Morin a pour sa part aussi terminé en deuxième position au Mr Muscle Beach le 4 juillet en Californie.
Corps sain dans un esprit sain
Avant de s'entraîner en vue des compétitions de fitness, Samuel Plouffe a pratiqué l'athlétisme et le football durant ses études en kinésiologie. Il a d'ailleurs porté l'uniforme des Cougars du Collège Champlain et du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.
Devenu entraîneur privé au Maxi-Club, le Sherbrookois se dit fier de participer à ces compétitions, puisque chaque athlète est testé afin de s'assurer que personne n'utilise de produits dopants.
« Ces compétitions regroupent les meilleurs athlètes naturels au monde. Aux États-Unis, c'est big! Alors qu'au Québec, c'est peu connu, mais l'intérêt augmente peu à peu. D'ailleurs, celui qui a terminé au premier rang, Gerardo Gabriel, est une vedette reconnue mondialement. Il a plus de 300 000 fans sur sa page Facebook », précise Samuel Plouffe.
Pour obtenir ce résultat physique, le Sherbrookois s'entraîne deux heures par jour, six jours par semaine. Il surveille également beaucoup son alimentation. Le repos demeure aussi très important.
« Mon aspect physique n'est pas exagéré, parce que je ne consomme pas de produits dopants. Je respecte la devise de l'esprit sain dans un corps sain. J'adopte un bon mode de vie et je n'exagère pas. Tout est une question d'équilibre. »
Sa prochaine démonstration aura lieu à Las Vegas le 22 novembre.
« L'an dernier, j'ai terminé au 22e rang sur 50 participants. Cette fois, je vise un top 3 », informe-t-il.
Une passion poussée à l'extrême
En obtenant le second rang lors de la compétition qui a sorti de l'ombre Arnold Schwarzenegger, Dominic Morin a atteint son but.
Le culturiste se décrit comme une personne aimant pousser à l'extrême ses passions. Voilà ce qui l'a mené sur cette voie.
« Ma vie a pris un tournant différent il y a cinq ans et je me suis lancé dans la mise en forme. Et comme je pousse tout à l'extrême, je suis devenu culturiste. Je souhaitais devenir le meilleur. Mais là, je prends ma retraite de la compétition et je termine ça sur une bonne note », mentionne le Magogois.
Dominic Morin a participé à deux reprises à la compétition Monsieur Québec durant laquelle il a déjà terminé au 5e rang. Pour obtenir la seconde place au Mr Muscle Beach, il a dû changer son rythme de vie.
« J'ai perdu beaucoup à cause de mon entraînement, mais je me suis dépassé. Je vais continuer de m'entraîner, mais je n'aurai pas le stress de devoir pousser le corps à son maximum. Je vais maintenant jouer de la musique et je prépare un disque. Il s'agit d'un défi complètement différent », admet-il.