Fin de léthargie pour les Expos

SHERBROOKE — Quatre longues balles ont permis aux Expos de Sherbrooke de venir à bout des espoirs U17 de l’Académie de baseball Canada par un compte de 17-12. Le Big Bill de Coaticook a quant à lui divisé un programme double et le Rocket de Coaticook a gagné deux parties samedi avant de s’incliner à deux reprises dimanche.

Les Expos de Sherbrooke (6-17) ont répondu à l’appel de leur entraineur-chef Eddie Lantigua devant leurs partisans après avoir connu une séquence difficile. Ce dernier a mené la charge avec deux circuits, dont un grand chelem dans une première manche de dix points, pour une récolte totale de six points produits. Maxime Désy-Péloquin a aussi frappé un coup de quatre points en cinquième manche. 

« On devait faire des changements, ça ne pouvait pas continuer comme ça, a déclaré le propriétaire des Expos François Lécuyer. On a hâte de voir notre nouvelle acquisition (Philippe Valiquette) lancer mercredi à Shawinigan, on veut finir la saison sur une bonne note. »

Le Big Bill de Coaticook (12-11) était à Saint-Jérôme samedi pour disputer un programme double face aux Cardinals. Le premier duel s’est soldé en faveur du Big Bill par un pointage de 7-5. Christopher Sauvé-Gebhardt a remporté son sixième match de la saison et le receveur Myguel Comptois a frappé un circuit de deux points en cinquième manche. 

La deuxième partie a échappé au Big Bill en fin de rencontre. À court de lanceurs, Gabriel Fromental-Houle s’est amené au monticule et il a accordé le point gagnant en septième manche, procurant une victoire de 3-2 aux Cardinals. 

Deux grosses victoires

Dans le circuit junior élite, le Rocket de Coaticook (11-23) avait une fin de semaine occupée. Les Cards de LaSalle étaient en visite au stade Julien-Morin samedi pour un programme double, qui s’est soldé par deux gains du Rocket par des marques de 12-10 et 4-1. 

Le lendemain, les puissants Diamants de Québec étaient les visiteurs. Le premier duel, chaudement disputé, a tourné en faveur des Diamants, qui ont signé un gain de 2-1. La deuxième partie a été à oublier, soit une défaite de 14-1. 

« On a été chercher deux grosses victoires en fin de semaine, affirme l’entraineur-chef Fred Lajoie. On a été opportunistes et les lanceurs ont bien fait. Je suis très satisfait de mes joueurs et de leurs efforts. Le premier match contre Québec aurait très bien pu aller en notre faveur et le deuxième est le résultat d’une longue fin de semaine à la chaleur. »

Le nouveau venu Nicolas Doré, receveur acquis à la date limite des transactions, a fait son entrée en scène avec le Rocket. « Son impact sur notre équipe est remarquable. Il frappe bien et son jeu en défensive est impeccable. »