Félix Potvin

Félix Potvin reste à Magog

Ce n’est pas la saison prochaine que Félix Potvin fera le saut derrière le banc d’une équipe de la LHJMQ. Celui qui a été choisi l’entraîneur par excellence de la dernière saison dans la Ligue midget AAA du Québec a confirmé à La Tribune qu’il amorcera une cinquième saison à la barre de la formation magogoise.

Potvin a confié avoir eu des contacts avec certaines équipes qu’il n’a pas voulu identifier, mais finalement il n’a pas poussé les discussions plus loin. « C’est certain qu’aller diriger dans le junior majeur serait un beau défi et cela m’intéresse. Mais j’ai toujours mentionné que ce n’est pas encore une priorité à ce stade-ci de ma carrière d’entraîneur. Depuis que je dirige en chef à Magog j’ai eu deux ou trois occasions de graduer dans la LHJMQ, mais je n’ai pas encore trouvé ce qui me convenait. Cela n’a rien à voir avec le salaire », a mentionné Félix Potvin toujours aussi discret.

Ce dernier reconnaît d’emblée qu’il améliorerait peut-être ses chances d’accéder à un poste dans la LHJMQ s’il était plus actif à vendre sa salade. « Ce n’est tout simplement pas mon genre. Et puis je ne suis pas loin. Toutes les équipes qui auraient une offre à me faire ou vérifier mon intérêt savent où je loge. »

Tout indique que Potvin sera assisté des mêmes adjoints, soit Olivier Picard et Alex Carrier. « Ça s’oriente pour ça. On travaille bien ensemble. Je suis bien appuyé avec Olivier et Alex à mes côtés », a-t-il ajouté.

Précamp et repêchage


Au début du mois, Potvin a pu jeter un coup d’œil sur les joueurs qui batailleront pour un poste avec l’équipe à compter du mois d’août. « Un précamp donne rarement l’heure juste, mais nous avons quand même été en mesure de constater que la relève qui se pointe est solide. Ce sera encore plaisant de travailler avec ces jeunes et les aider dans leur développement. »

Dans quelques jours, plus précisément le 2 juin à Shawinigan, ce sera le repêchage de la LHJMQ. C’est clair comme l’eau de roche que les porte-couleurs des Cantonniers ne passeront pas inaperçus. « Je suis content pour les gars. Le 2 juin, ce sera leur journée, l’aboutissement de toute la saison. J’ai hâte de voir comment ça va se dérouler, mais je ne suis pas inquiet », a souligné Potvin.