Nicolas Vanasse, coordonnateur des programmes au Conseil Sport Loisir de l’Estrie et chef de mission pour les Jeux du Québec, et Vincent Boutin, conseiller municipal et président d’Excellence Sportive Sherbrooke. Avec eux, une partie de la deuxième cohorte du programme Équipe Espoir.

Excellence sportive Sherbrooke présente 48 nouveaux espoirs

Excellence Sportive Sherbrooke (ESS) poursuit son travail d’encadrement des athlètes d’élites de demain. Mardi, l’organisme a annoncé les 48 athlètes amateurs qui ont été sélectionnés au sein de la deuxième cohorte du programme Équipe Espoir, destinée aux meilleurs athlètes issus des Jeux du Québec.

Ce programme est issu de la tenue des Jeux du Canada en 2013 et de son legs financier.

« Et l’un de ces volets consiste à soutenir les athlètes qui ont fait leur marque lors des dernières finales provinciales des Jeux du Québec. C’est un ajout afin de travailler de concert avec les divers organismes locaux et régionaux, mais aussi avec les fédérations sportives, pour l’identification des athlètes », a dit le président d’ESS et du Comité du Fonds du legs des Jeux du Canada, Vincent Boutin

Le volet athlète a pour but d’identifier et de soutenir des athlètes prometteurs qui visent les niveaux relève et élite dans leurs sports respectifs.

« L’équipe espoir tire ses origines de 2013. On a planché sur un programme qui visait à faire le lien entre les athlètes des Jeux du Québec et des athlètes de sport-études qui commencent leur parcours sportifs avec tous les autres athlètes soutenus par ESS. Ainsi, les Jeux du Québec devenaient un choix naturel pour la sélection des athlètes de cette cohorte, par rapport à leur performance et leur cheminement », a dit Nicolas Vanasse, coordonnateur des programmes et conseiller au Conseil Sport Loisir de l’Estrie, et chef de mission aux Jeux du Québec

« ESS, avec l’aide des sports-étude et des clubs, nous soutient dans l’identification. On suit l’athlète dans son cheminement vers l’excellence et plus concrètement vers les Jeux du Canada. »

La porte d’entrée

« De plus en plus, les Jeux du Québec sont véhiculés comme la porte d’entrée vers les plus hauts niveaux de compétition. C’est vers cet âge-là que le choix de la concentration sportive commence à s’installer, donc c’est à ce moment que le cheminement se spécialiste vers une discipline sportive, ou des fois deux, lorsqu’elles sont complémentaires, comme c’est le cas pour certains athlètes en Estrie », a poursuivi Nicolas Vanasse.

« C’est là que les jeunes se posent des questions plus sérieuses sur leurs choix de carrière sportive et c’est là qu’ils sont mis en contact pour la première fois avec les services complémentaires liés aux sports; la physio, les notions sur l’importance du sommeil, l’alimentation, bref tout ce qui permet d’avoir une meilleure performance sportive. Et ça c’est le domaine d’ESS. On leur donne les outils pour qu’ils puissent poursuivre vers un autre niveau. On sait que rendus là, ça commence à coûter plus cher. »

Athlètes soutenus – programme Équipe Espoir

Été 2018

Cyclisme sur route
Rosaly Bouchard

Golf
Michaël Brazel
Shawn Robillard

Tir à l’arc
Raphaël Lagacé
Elliot Rémillard

Vélo de montagne
Marie-Fay St-Onge
 Zack Duval
Médéric Carrier (et cyclisme sur route)

Hiver 2019

Biathlon
François Harvey
Louis-Philippe Harvey
Elizabeth Morcet
Meryka Labrecque

Boxe olympique
Ismail Rashid
Izaï Beauregard

Curling masculin
Joshua Charron
Brayden Bilodeau
Logan Côté
Aidan Lodge
Brad Nadeau Patterson

Escrime
Justine Martin
Méliane Majeau

Gymnastique
Maude Huard
Maïka Plamondon
Éolia Croteau
Ève Pelletier

Haltérophilie

Nathan Lachapelle

Judo
Michaël Phaneuf
Justin Boisvert
Mélodie St-Onge
Malika Haug
Océane Dubé
Sophie Arnold
Léanne Dussault
Sarah Landry 

Karaté
Clément Brunet
Emma-Rose Sirois
Liam Bisson

Nage synchronisée
Amélia St-Louis
Catherine Bergeron
Megan Destremps
Marie-Dahlia Wackett
Selma Chigara
Rafaëlle Audy
Maghely Lequin
Inès Goulmane

Patinage artistique
Océane Roux-Parenteau


Patinage de vitesse
Amélia Blinn

Ski de fond
Daniel Carrier Carpentier