Dakota Lund-Cornish est demeuré invaincu en deux matchs avec le Phœnix de Sherbrooke.

Entrée réussie pour Lund-Cornish et Kemp

On n’a jamais deux chances de faire bonne première impression et les nouveaux joueurs du Phœnix en étaient bien conscients mercredi soir. Le gardien Dakota Lund-Cornish en a fait suffisamment pour offrir une deuxième victoire en autant de matchs à sa nouvelle formation, mais cette fois, devant ses partisans présents au Palais des sports de Sherbrooke.

Le défenseur Michael Kemp a également épaté la galerie grâce à une passe parfaite en direction de Samuel Poulin sur le but gagnant de la rencontre, le tout dans un gain de 3 à 1 contre les Tigres de Victoriaville.

« Dakota a fait de bons arrêts aux bons moments, note l’entraîneur du Phœnix de Sherbrooke. Kemp a joué un très bon match en servant entre autres toute une passe à Samuel Poulin. Ils ont très bien paru à leur première rencontre avec nous à domicile. Notre groupe a intégré rapidement ces deux nouveaux joueurs. Dakota aura la chance de se faire valoir avec nous. Il a encore des choses à prouver et il reviendra devant le filet vendredi à Rimouski. »

« C’était extraordinaire ce soir, admet le portier de 18 ans après ses 16 arrêts sur 17 tirs. Je me sentais très bien dans mon nouvel amphithéâtre et la rondelle a roulé en notre faveur à la fin du match. J’étais confiant même au début de la partie. C’est peut-être être ma deuxième victoire en deux matchs, mais il s’agit d’une belle victoire d’équipe. Samuel Poulin a très bien joué et tout le monde a contribué. »

« J’ai travaillé fort et je tenais à aider notre club à gagner ce soir, assure le défenseur de 20 ans Michael Kemp. Sur le premier but de Sam, une belle ligne de passe s’est créée et Sam en a profité. Ce gain au Palais des sports m’enlève un peu de poids sur les épaules. J’étais assez confiant pour cette partie. Je connais bien la ligue, c’est déjà ma troisième année dans la LHJMQ, donc j’étais plus excité par ce défi que nerveux, même si lors des premières minutes je me sentais bizarre un peu. »

Pas totalement satisfait

Stéphane Julien en aurait tout de même voulu davantage de sa troupe.

« Après la première période, on n’était pas entièrement satisfaits en étant toujours une seconde en retard sur chaque jeu. On attendait un peu trop de voir ce que les Tigres allaient faire. Par la suite, on s’est activés en amenant beaucoup plus souvent la rondelle au filet et en améliorant nos relances. »

Benjamin Tardif a été le premier à faire bouger les cordages pour les Oiseaux en première période, mais Jordan Brière a rapidement donné la réplique dans le clan des Tigres. Samuel Poulin a ensuite offert l’avance aux siens en troisième période et a conclu la rencontre avec le but d’assurance dans un filet désert.

« On n’a pas été chanceux ce soir, a constaté l’entraîneur des Tigres, Louis Robitaille. Avant d’accorder nos derniers buts, on jouait un très bon match. Sur le premier but du Phœnix, la rondelle a touché notre joueur et sur le deuxième but, un de nos joueurs avait perdu son bâton et le Phœnix a capitalisé sur cette séquence. La ligne est mince entre la victoire et la défaite et on l’a vu ce soir. »

La prochaine partie des Oiseaux aura lieu vendredi à Rimouski et ils reviendront dimanche au Palais des sports en après-midi pour y affronter l’Armada de Blainville-Boisbriand.

« Je veux jouer le maximum de parties, donc je suis content de retrouver le filet vendredi, explique Lund-Cornish, qui aura le défi de freiner Alexis Lafrenière. Je ne suis pas habitué de jouer quelques matchs de suite et je suis content d’avoir cette chance avec le Phœnix. »