Entente confirmée entre la LHPS et Hockey Québec

Tel qu'annoncé ces derniers jours, la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) a été reconnue vendredi  comme membre associé de Hockey Québec ce qui officialise un rapprochement majeur entre les deux organismes.
« L'obtention du statut de membre associé permettra aux équipes de la LHPS d'avoir accès à des avantages importants, notamment en matière de formation des entraîneurs, des arbitres et de l'assurance responsabilité, a souligné Sylvain B. Lalonde, le directeur général de la fédération québécoise. En contrepartie, la LHPS reconnaît le rôle et les compétences de Hockey Québec comme premier gestionnaire des activités hockey au Québec et responsable du développement de l'excellence. »
Libre choix
Par ailleurs, Martin Lavallée, le président de la LHPS, a aussi tenu à préciser que cette entente de trois ans qui entrera en fonction le 1er août 2014, prévoit le libre choix du joueur à la structure qu'il préférera. « Les joueurs de hockey élites auront désormais le choix d'évoluer là où ils le souhaitent sans devoir se soucier de quoi que ce soit », ajoute le Sherbrookois Sylvain Perreault, coordonnateur du programme de hockey du Collège du Mont Sainte-Anne dont les Marquis évoluent dans la LHPS.
Jusqu'à présent à Sherbrooke, aucun joueur n'a eu à vivre de telles difficultés, ajoute David Evangelho, le coordonnateur adjoint au Mont Saint-Année. « Là-dessus, les gens du Triolet se sont toujours montrés respectueux des jeunes hockeyeurs, mais ce n'est pas nécessairement le cas dans toutes les régions. »
Si les parents et/ou le joueur auront toujours le choix de l'institution que fréquentera leur enfant, Sylvain B. Lalonde ne manque pas de préciser que la LHPS aura un statut de membre associé et « non pas le statut du développement de l'excellence. Il y a trois réseaux de compétition au Québec, l'associatif (le hockey mineur), le RSEQ et la LHPS et tout le monde s'entend sur son rôle. La LHPS existe depuis quatre ans et elle ne veut rien changer de ce qui existe. Chacun veut garder son créneau », ajoute le directeur général de Hockey Québec en entrevue.
M. Lalonde reconnaît toutefois qu'il y aura probablement une certaine compétition entre les trois réseaux pour attirer les joueurs chez eux. Il a aussi précisé qu'il est faux de prétendre que des joueurs évoluant dans la LHPS n'auraient pas le droit d'évoluer, par exemple, dans la Ligue midget AAA du Québec. Selon lui, les Cantonniers de Magog alignaient un ou des joueurs qui avaient préalablement évolué au Collège St-Bernard.
L'entente signée hier prévoit également que les équipes de la LHPS pourront participer à des tournois au Québec, si ces tournois offrent une section scolaire. M. Lalonde croit que de plus en plus de tournois pourraient offrir cette possibilité dans un proche avenir.