L’honneur d’accrocher au plafond du Complexe Thibault GM une première bannière de champion à la Coupe Dodge, volet masculin, revient finalement à la formation bantam AAA relève d’Alex-André Perron.

Enfin une bannière pour les Harfangs masculin

Toute une fierté envahira la formation d’Alex-André Perron lorsque viendra le temps d’accrocher au plafond du Complexe Thibault GM la première bannière de champion à la Coupe Dodge pour une formation masculine des Harfangs de l’école secondaire du Triolet. Grâce à un gain de 5 à 1 face aux Espoirs du Saguenay/Lac-Saint-Jean, l’équipe de catégorie bantam AAA relève a écrit un nouveau chapitre de la courte histoire du programme Harfangs, dimanche à Varennes.

« Les joueurs ne le savaient pas que les équipes masculines des Harfangs n’avaient toujours pas gagné de Coupe Dodge, contrairement aux filles. Et on a fait bien attention pour qu’ils ne le sachent pas. On leur a dit seulement à la fin, une fois la finale terminée. On est très contents. C’est toute une fierté pour nous. C’était arrivé quelques fois de voir des équipes des Harfangs accéder au carré d’as, mais on n’avait jamais gagné de Coupes Dodge encore », a indiqué l’entraîneur Alex-André Perron.

Lewis Gendron (NDLR: champion marqueur du tournoi avec 10 points), Shawn Pearson, William Picard, Anthony Hall et Maxime Côté ont été les marqueurs des Harfangs.

« On semblait affronter une équipe qui n’avait plus beaucoup d’énergie, contrairement à nous. J’ai roulé mon banc d’une façon équitable durant les sept matchs du tournoi. Adam Lecours a été excellent dimanche, mais il faut avouer que Benoît Aucoin a disputé tout un match en demi-finale contre l’Intrépide de l’Outaouais. Cette équipe n’avait perdu qu’une seule fois durant toute la saison et tous les tournois. C’était d’ailleurs contre nous au Tournoi international bantam de Sherbrooke. Bref, nos gardiens ont été excellents. »

Ce groupe de joueurs s’est donc bien repris après avoir raté sa chance l’an dernier, lorsque la formation pee-wee AAA s’était inclinée en demi-finale.

« Puisqu’il n’y avait pas de rondes de qualification, on comptait 27 équipes dans notre catégorie, ce qui nous rend encore plus fiers. Si notre équipe a gagné, c’est grâce à son énergie, mais aussi à son engagement. Nos joueurs n’avaient pas peur de se sacrifier pour l’équipe, en bloquant les tirs entre autres. Dès notre victoire contre Gatineau, on s’est mis à y croire », ajoute l’entraîneur.

Autres résultats

Les Harfangs de l’entraîneur-chef Mike Maclure ont baissé pavillon par la marque 2-1 face aux Typhons de Québec dans la catégorie midget espoir, en demi-finale.

Dans le pee-wee AAA relève, les Harfangs ont également perdu en demi-finale par la marque de 4-2 contre l’Arsenal de Lac-Saint-Louis, les champions de la Coupe Dodge.