Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Phoenix de Sherbrooke affrontera les Voltigeurs de Drummondville au 1er tour éliminatoire des séries de la LHJMQ.
Le Phoenix de Sherbrooke affrontera les Voltigeurs de Drummondville au 1er tour éliminatoire des séries de la LHJMQ.

Duel Voltigeurs/Phoenix en séries

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Après leur défaite contre les Foreurs de Val-d’Or vendredi soir, les Voltigeurs de Drummondville ont vu l’Armada de Blainville-Boisbriand passer immédiatement au deuxième tour éliminatoire, ce qui provoque un affrontement entre le Phoenix de Sherbrooke et les Voltigeurs en première ronde des séries de la LHJMQ.

«Que ce soit l’Armada ou les Voltigeurs, je crois que tout le monde peut causer la surprise lors du premier tour dans l’Ouest», estime l’entraîneur-chef et directeur général du Phoenix, Stéphane Julien.
On aura donc droit au retour de la fameuse rivalité de la 55 pour lancer la valse printanière dans le circuit Courteau.
En deux occasions, les Voltigeurs ont eu le meilleur cette saison sur le Phoenix grâce à des gains de 6 à 3 et 4 à 0 aux mois de janvier et février.
«Les Voltigeurs étaient notre bête noire la saison dernière. On avait beaucoup de difficulté à les affronter. Pour ce qui est de nos deux revers contre les Voltigeurs, on n’était pas du tout là lors de la bulle à Drummondville. Notre jeu a évolué depuis», affirme Stéphane Julien.
Rappelons que les deux premiers rangs dans la division Ouest offrent un laissez-passer à ces deux équipes pour la deuxième ronde. Le Phoenix, sixième et dernier de sa division, doit donc affronter l’équipe qui occupe la troisième place, les Voltigeurs.
Pendant ce temps, les Olympiques de Gatineau (4e) se mesureront aux Huskies de Rouyn-Noranda (5e). Les Foreurs ont terminé au tout premier rang dans l’Ouest, devant l’Armada.
La ronde de qualification donnera lieu à des séries trois de cinq et se jouera du 8 au 15 avril.
«Les Voltigeurs sont menés par Xavier Simoneau, qui est tout un leader grâce à son caractère, et par un gardien extraordinaire, Francesco Lapenna. Mais leur plus grande force, c’est qu’ils se présentent à chaque match!» poursuit Julien.

Le Phoenix sort de son isolement

À la suite d’un test positif remis par un membre du personnel du Phoenix, la formation de Sherbrooke avait été exclue de sa propre bulle et ne pouvait affronter l’Armada et les Olympiques lors des derniers jours dans l’environnement protégé du Palais des sports.
La troupe de Stéphane Julien s’est retrouvée en isolement préventif jusqu’à la fin de l’enquête épidémiologique de la Santé publique. Vendredi après-midi, la LHJMQ a annoncé que cette enquête a permis à la Santé publique de constater que le résultat positif constituait finalement un cas isolé.
Les autres membres ont reçu un résultat négatif après une autre série de tests et le Phœnix peut reprendre ses activités puisque la période d’isolement obligatoire est maintenant levée.
Les contacts entre l’individu infecté et les joueurs ont été considérés comme étant à faible risque par la Santé publique.
Si le Phoenix avait été encore en isolement au moment de commencer les séries, l’équipe aurait été exclue immédiatement des éliminatoires.
«Ce qui s’est produit lors de la dernière semaine est très dommage, mais ça fait partie de la réalité en temps de pandémie. Il y a toujours des risques. Nos gars ont été bons dans les circonstances et gardent une bonne attitude. On passe à autre chose maintenant et on se concentre sur notre prochaine semaine d’entraînement et sur notre préparation en vue des séries», conclut Stéphane Julien.