Alexandre Laplante estime qu’il s’améliore davantage depuis qu’il s’entraîne seul, sans entraîneur. Et ses résultats sont bons. —

Du succès sans entraîneur

Après avoir été supervisé par différents entraîneurs, Alexandre Laplante a pris une importante décision : poursuivre son développement en s’entraînant à sa façon. Depuis, le joueur de tennis de 16 ans connaît du succès comme jamais, allant jusqu’à viser une place au championnat national.

Depuis trois ans, le Sherbrookois se présente dans les grands tournois seul. Un fait plutôt rare chez les jeunes joueurs de tennis de son âge.

« Je suis souvent le seul participant à ne pas avoir d’entraîneur. C’est en pratiquant régulièrement avec des adultes que je m’améliore. Ce sont eux qui me supervisent depuis trois ans. Ils apprennent de moi et j’apprends aussi en les regardant jouer et en écoutant leurs conseils », explique Alexandre Laplante.

L’athlète de 16 ans s’est récemment qualifié pour la troisième étape d’une série de compétitions qui équivaut environ au championnat provincial et il espère se démarquer lors des provinciaux tout en obtenant sa place lors du championnat canadien.

« Je trouve ça spécial de me présenter aux tournois sans entraîneur. Je me pratique environ sept à dix heures par semaine alors que mes adversaires peuvent investir plus de 25 heures par semaine dans leur entraînement. Mais quand j’avais un entraîneur, je n’avais pas la progression espérée. Et ça coûtait cher. Je m’améliore davantage seul. »

Des prochains mois bien remplis

L’agenda d’Alexandre Laplante est bien rempli lors des prochains mois. Dès le 24 février, il sera du côté de Gatineau pour les Futures. Le 3 mars, ce sera au tour des Futures de Sherbrooke. Ensuite, place aux provinciaux chez les 18 ans et moins.

« J’ai déjà gagné des tournois, dont certains présentés à Drummondville, Victoriaville, Sherbrooke et Trois-Rivières, mais j’aimerais maintenant bien faire lors des rendez-vous plus importants et surtout, accéder au championnat canadien. Je suis sur une belle lancée et j’espère que ça continuera ainsi », conclut-il.