Le président et directeur général des Cantonniers Renaud Légaré ne sait pas s’il restera en poste advenant le départ de Félix Potvin.

Du changement en vue chez les Cantonniers

SUDBURY - C’est indéniable : le visage des Cantonniers de Magog changera l’an prochain.

Personne ne serait surpris de voir l’entraîneur-chef des Cantonniers, Félix Potvin, aller diriger une formation de la LHJMQ. Avec le départ de Dominique Ducharme à Drummondville, les rumeurs vont bon train en ce sens.

Cependant, le principal intéressé assure qu’il est encore un Cantonnier. « Je n’ai pas entendu de rumeur. Pour l’instant, le futur, c’est que la réalité va être dure, car on recommence le précamp mardi. On retourne donc au boulot mardi. On vient de finir l’année, je n’ai pas pensé à ça », a-t-il affirmé.

Patrick Guay et William Villeneuve devraient être repêchés par une formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et y jouer. Même chose pour Simon Pinard, qui ne s’est pas fait repêcher l’an dernier, mais qui pourrait bien avoir la chance de participer à un camp d’entraînement de la LHJMQ.

« Je n’en ai aucune idée. J’espère toujours me faire repêcher. Après ça, je vais voir ce qui va m’arriver », a commenté le meilleur buteur de la Coupe Telus, ajoutant que cette mention ne lui nuira pas.

De son côté, l’entraîneur adjoint qui s’occupe des défenseurs, Olivier Picard, ne pourra pas accomplir cette tâche pour le reste de ses jours. En plus d’être recruteur pour l’Armada de Blainville-Boisbriand, le passionné de hockey travaille de nuit.

« Je m’entends très bien avec Joël Bouchard (entraîneur-chef de l’Armada) et on a déjà eu des discussions là-dessus. J’ai eu d’autres pourparlers avec d’autres équipes, mais ils ont seulement sondé mon intérêt. Ça m’intéresse, mais je ne veux pas travailler avec quelqu’un avec qui je ne m’entendrais pas. Pour moi, l’idéal, c’est soit d’aller avec l’Armada ou bien de suivre Félix s’il monte dans le junior. Je ne ferme pas la porte à d’autres options », assure-t-il.

Si le Chat s’en va, Renaud Légaré ne sait pas ce qu’il adviendra de lui. « Félix, c’est devenu un ami. Je fais mon travail avec quelqu’un que j’apprécie. Ça va peser dans la balance de ce qui va arriver pour Renaud Légaré », affirme le président et directeur général de l’équipe.

Le gardien de but Rémi Poirier veut aussi jouer dans le circuit Courteau. « Mon plan est de jouer dans la LHJMQ l’an prochain. Je vais travailler fort cet été. Je vais tout donner pour faire le junior majeur la saison prochaine. »