Le receveur Sébastien Blanchard et le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke ont remporté la Coupe du Maire, samedi, au Coulter Field de l'Université Bishop's. Ils affronteront les Carabins de l'Université de Montréal en demi-finale.

Direction Montréal pour le Vert & Or

Pour la deuxième fois en trois ans, le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke et les Carabins de l'Université de Montréal s'affronteront en demi-finale du football universitaire québécois, un duel qui aura lieu dans la métropole samedi prochain.
Sherbrooke s'est en effet assuré de terminer au troisième rang du classement grâce à une victoire de 35-14 sur les Gaiters de l'Université Bishop's, samedi à Lennoxville, lors du match de la Coupe du Maire.
Il y a deux ans, le Vert & Or s'était également rendu à Montréal pour la demi-finale, match qu'il avait remporté 42-14 avant de s'incliner en finale québécoise contre Québec.
L'autre demi-finale mettra aux prises les Stingers de Concordia et le Rouge et Or, un match qui sera disputé à Québec.
Même s'ils ont connu une saison difficile (1-7), les Gaiters n'ont pas été une proie facile.
Ils ont d'ailleurs brisé la séquence du Vert & Or qui n'avait pas accordé de points lors de ses 122 dernières minutes de jeu, après des jeux blancs contre McGill et Concordia.
Un jeu de passe et course du quart arrière Travis Eman au porteur de ballon Ronlee King Fileen, à six minutes du deuxième quart, a stoppé le cadran blanc des Verts à 144 minutes et des poussières, à quelques secondes du record québécois établi en 2010 par le Rouge et Or de l'Université Laval.
Le quart arrière Jérémi Roch a probablement connu son meilleur match de la saison; calme et en contrôle, il a distribué les balles avec la cadence d'un métronome, utilisant toutes les armes à sa disposition.
Il a terminé sa journée au bureau avec 29 passes complétées en 40 tentatives pour 397 verges de gain et deux passes de touchés.
Et n'eut été des balles échappées par ses receveurs, Roch aurait sûrement bonifié ses statistiques substantiellement.
Contrôle en deuxième demie
Pourtant, rien n'était joué après 30 minutes de jeu, puisque les deux équipes ont retraité à leur vestiaire en voyant les visiteurs en avance 18-7, grâce à un majeur inscrit par le porteur Alexandre Aubé sur 36 verges et à un laser de Roch à Sébastien Blanchard sur 29 verges.
Les Gaiters n'ont pas baissé les bras et c'est le vétéran Nathan Heather, grâce à un superbe attrapé dans la zone des buts, qui a ramené les Mauves à 14-19.
Avec le vent dans le dos, le Vert & Or s'est cependant imposé au quatrième quart et il s'est assuré la victoire avec deux touchés, ceux du receveur Jean-Raphaël Moisan et du porteur de ballon Simon Benoît.
«On a fait un très bon travail toute la saison pour protéger le ballon à l'attaque, mais on a échappé des ballons lors de bonnes séquences en zone adverse; à cause de ça, on a pris du temps à s'inscrire au pointage», a dit Jérémi Roch.
«On l'a vécu dans le passé, en séries, il faut limiter les erreurs et les revirements si on veut avoir une chance contre les grosses équipes.»
«Toutes les fois que tu affrontes les Carabins, surtout en séries, tu te prépares pour une guerre. On l'a vécu, ce sont des matchs intenses qui ne se terminent qu'à la dernière seconde; ce sera un affrontement physique, ça va nous demander 100 % de notre énergie et de notre focus, mais on sera prêt pour le défi.»
«Malgré les revirements (quatre au total) on est restés calmes, on a été patients, on a bien joué, on a eu un gros quatrième quart en route vers la victoire. C'était le fun de voir ce calme sur les lignes de côté, personne ne s'est affolé et je n'ai pas senti de panique», a relaté l'entraîneur-chef David Lessard.
«Les Carabins, on sait qu'on peut les battre, ça ne change rien qu'ils aient battu Québec. Oui, ils sont bons mais nous aussi, on va se présenter là-bas sans complexe et on va jouer un bon match de foot.»
«On a vu de belles choses pour compléter l'année; Travis (Eman) et Alex (Bouffard) ont bien fait, de même que la ligne à l'attaque, qui a joué son meilleur match. Les gars ont joué avec passion. Je suis fier des gars, même si la saison est terminée, on va s'entraîner quand même la semaine prochaine comme si on était nous aussi en séries; c'est le message qu'on veut lancer», a dit Kevin MacKey, le mentor des Mauves. Le duel Montréal-Sherbrooke est prévu pour samedi, à 13 h.