Diego Ratelle et ses Filons ont remporté le Bol d’Or en 2015.

Diego Ratelle quitte les Filons

SHERBROOKE — Onde de choc à Thetford Mines lundi quand l’entraîneur-chef de l’équipe de football des Filons, Diego Ratelle, et l’institution d’enseignement, ont annoncé de façon conjointe son départ.

En poste depuis sept ans, Ratelle a accompli un travail important avec ce programme de football du Cégep de Thetford Mines, lui permettant entre autres de remporter un Bol d’Or et d’accéder à la division 2, pour la saison 2016.

Les Filons ont remporté le Bol d’Or en 2015 grâce à une victoire de 30-28 face aux Griffons de l’Outaouais.

« Disons que c’est un amalgame de plein de choses. Ce n’est pas un congédiement ni une démission. J’ai amorcé les discussions avec la direction au milieu de la dernière saison. Ils voulaient m’exposer leurs nouvelles façons de faire, qui demandaient une charge de travail supplémentaire. Je suis déjà prof au cégep de Thetford, en plus de ma famille, et du fait que je réside à Victoriaville, ce qui implique au moins deux heures de déplacement chaque jour. C’est donc d’un commun accord qu’on a pris la décision que je devais passer le flambeau », a dit l’ancien joueur du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke.

« C’est très difficile comme situation. Ce n’est jamais facile d’arrêter quand tu poursuis ta passion. Je suis dans le football depuis que j’ai 15 ans. »

Même si les Filons évoluent dans l’un des plus petits cégeps, avec quelque 1000 étudiants, ils ont pu, sous la férule de Ratelle, gravir un à un les échelons vers le sommet, comme en témoignent le Bol d’Or et la promotion du programme en division 2.

L’équipe a d’ailleurs participé aux éliminatoires, cet automne, pour la première fois depuis sa promotion. En division 2, ils ont présenté une fiche de 3-6, en 2017 et de 1-7 en 2017, avant de conclure avec 3-5 en 2018.

« Je laisse au prochain entraîneur un programme en santé. On a entre 35 et 40 gars qui seront de retour en 2019, le recrutement se passe super bien et les objectifs sont élevés pour l’an prochain. Ce n’est donc pas de gaité de cœur que je quitte, mais il faut trouver la force de partir au bon moment. »

« Je suis content de laisser un programme qui se porte bien. Ce sera ça mon legs le plus important. Je laisse l’équipe dans une situation optimale. On a atteint tous les objectifs qu’on s’était fixés, on a réussi à placer un gars dans la NCAA (le joueur de ligne offensive Matthew K. Bergeron s’alignera avec Syracuse, NDLR), le nouveau coach arrive dans une bonne position. »

S’il se dit toujours passionné par le football, Diego Ratelle confirme qu’il laissera toute la place à son successeur.

« Je vais couper les liens. Je vais laisser le nouvel entraîneur mettre sa couleur sur le programme », dit-il.

Processus d’embauche

La machine à rumeurs s’était déjà mise en marche, lundi, à la suite de l’annonce du départ de Ratelle.

Les plus persistantes concernaient l’embauche de Kevin Mackey, l’ancien entraîneur-chef des Cougars de Champlain.