Guylaine Larouche participera à un marathon de 200 km sur le lac gelé de Weissensee, en Carinthie. Cette compétition est particulièrement populaire.
Guylaine Larouche participera à un marathon de 200 km sur le lac gelé de Weissensee, en Carinthie. Cette compétition est particulièrement populaire.

Deux médailles d’or pour Guylaine Larouche

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Guylaine Larouche a décidé de pousser sa passion jusqu’au bout. Après un an de préparation intensive, la résidente d’Orford âgée de 62 ans a récolté deux médailles d’or en patinage de vitesse longue piste, lors des Jeux mondiaux d’hiver des maîtres, qui se déroulaient récemment en Autriche. Et comme si cet exploit n’était pas suffisant, elle s’attaquera vendredi au prestigieux marathon de Weissensee, sur une distance de 200 km.

Enseignante à la retraite, Mme Larouche est montée sur la première marche du podium au 3000 m et au 5000 m, en plus de récolter la quatrième position au 1000 m et au 1500 m, lors des ces Mondiaux d’hiver des maîtres, à Innsbruck.

Cette compétition est réservée aux meilleurs athlètes du monde âgés de plus de 30 ans.

« J’ai toujours aimé m’entraîner et j’ai mis les bouchés doubles dans la dernière année, entre autres avec l’aide d’un entraîneur (Yannick Morin). J’ai amélioré tous mes temps! Je me suis même entraîné avec les jeunes patineurs et patineuses du CPVS (Club de patinage de vitesse de Sherbrooke) », a-t-elle expliqué à La Tribune via les médiaux sociaux, lundi.

« Je suis très fière de ma médaille d’or au 5000 m, gagnée devant une patineuse provenant des Pays-Bas. C’est leur sport national là-bas. Je suis contente des efforts que j’ai déployés, et de mes courses. C’était une adaptation pour moi, puisque c’était seulement la deuxième fois que je patinais en course en patin longue piste. Les autres compétitions auxquelles j’ai participé, on était en groupe. C’était aussi la première fois que je disputais une course de 5000 m, alors je suis contente du résultat et de mon chrono ».

Larouche a terminé première du 5000 m avec un temps de 9 minutes, 20 secondes et 26 centièmes, un peu moins d’une seconde devant la Néerlandaise Marlies de Jong (9:21;13).

À noter que les courses se déroulaient sur un anneau extérieur.

Guylaine Larouche n’est pas étrangère aux compétitions internationales.

En 1996 à Athènes, elle a participé aux Jeux paralympiques en cyclisme, en étant la pilote de la non-voyante Julie Cournoyer. Le tandem y avait récolté l’or lors de la course sur route.

Ce sont quelque 3500 athlètes de plus de 30 ans qui ont participé à ces Jeux mondiaux d’hiver des maîtres. Le participant le plus âgé avait 87 ans.

Guylaine Larouche, une résidente d’Orford, a remporté deux médailles d’or lors des Jeux Mondiaux d’hiver des maîtres, réservés aux athlètes de 30 ans et plus, en patinage de vitesse longue piste à Innsbruck, en Autriche.

Une autre Estrienne était à Innsbruck; Colette Brabant, de Georgeville, a récolté la médaille de bronze en patinage artistique.

Les Patineux

Cette passion pour le patin longue piste de Guylaine Larouche est partagée par une cinquantaine d’amis et de connaissances, qui se donnent rendez-vous sur le sentier glacé bordant le lac Memphrémagog.

Les Patineux du Sentier glacé chaussent leurs longues lames quelques fois par semaine, tôt le matin généralement, et ils arpentent la piste glacée de près de deux kilomètres.

« Guylaine est passionnée, et passionnante. Elle s’adapte aux autres et partage ses passions, sans ménagement. On s’est acheté des longues lames pour l’accompagner dans ses entraînements. Elle est très persévérante et elle a réussi à obtenir ces résultats grâce à son inlassable travail », a dit l’une de ses amies, Isabelle Creusot.

« C’est un groupe formé sans prétention et vraiment très agréable. Il est composé de gens de tous les niveaux et on a beaucoup de plaisir! » a poursuivi Mme Larouche.

Cette dernière sera d’ailleurs présente à Magog, le 8 février prochain, dans le cadre de la Fête des neiges de la municipalité.

Un Défi d’une heure sera lancé aux amateurs, soit de faire le plus de tours possible du sentier glacé, en une heure.

Marathon de 200 km de Weissensee

Guylaine Larouche voulait bonifier son périple sportif en Autriche. Après son passage aux Mondiaux des maîtres, elle s’attaquera au marathon de 200 km de Weissensee, vendredi.

Cette épreuve longue distance se déroule sur le lac Weissensee, en Carinthie, dans les Alpes orientales, en Autriche.

Quelque 15 000 participants sont attendus, dans les différentes catégories proposées sur cet immense lac gelé, qui a même servi de décor pour une scène de poursuite dans le film Tuer n’est pas joué mettant en scène le personnage James Bond, en 1987.

« Pour moi, c’est de l’inconnu. J’ai déjà fait des courses longues distances, sur des distances de 100 km, à Portland ou à Québec, et j’avais eu de bons résultats. Mais sur 200 km, ce sera une première. Il faudra gérer la condition de la glace, le vent, le froid, la déshydratation, la fringale, la fatigue. Surtout que le départ se fera à 6h30 le matin, alors qu’il fait plus froid », a-t-elle expliqué.

« Je ne sais pas ce que ça va donner! Chose certaine, je vais essayer de savourer le moment présent et le fait d’être là! Mon objectif premier est de terminer la course. J’imagine que ça peut être complété dans un temps variant entre 8 h et 10 h ».