Léa Morin et Benjamin Moffett

Deux karatékas sherbrookois aux Nationaux

Le dojo de l’Université de Sherbrooke a vu deux de ses karatékas obtenir leur billet de participation aux Championnats canadiens, qui auront lieu à Gatineau les 19 et 20 janvier. Léa Morin et Benjamin Moffett feront partie d’une délégation québécoise comptant 46 athlètes.

Les deux élèves de Stéphane Joyal tenteront de décrocher une place sur le podium lors des Nationaux. Benjamin Moffett en sera à sa troisième participation en kata chez les seniors.

Lors de ses participations précédentes, l’étudiant au Collège Champlain a offert d’excellentes performances et espère tirer son épingle du jeu lors de la compétition du week-end prochain.

Quant à Léa Morin, élève du Séminaire Salésien, elle est championne canadienne en titre en kata chez les 14-15 ans et participera pour la toute première fois à l’événement chez les seniors.

À l’âge de 14 ans, elle a réussi à grimper sur le podium grâce à une troisième place lors des sélections de l’équipe du Québec à l’automne 2018 contre des athlètes ayant plus de 17 ans d’expérience à ce niveau.

« Participer au championnat canadien est la porte d’entrée pour faire partie du bassin de l’équipe canadienne senior et j’ai bien confiance que nos deux athlètes sauront faire leur marque lors de cette compétition », a confié Sensei Stéphane Joyal, qui croit aussi que l’engouement pour le karaté augmente depuis l’annonce de l’inclusion aux Jeux olympiques de 2020 et des Jeux du Canada de 2023.

Ce dernier rappelle que des cours sont offerts aux gens de tous les groupes d’âge à l’Université de Sherbrooke.