Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas a obtenu une médaille d'or en lancer du disque.

Deux Estriens médaillés aux Jeux de la francophonie

Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas et Alex Porlier-Langlois ont remporté la médaille d'argent et la médaille de bronze dans leur discipline respective.
Alex Porlier-Langlois a projeté son poids à une distance de 15,24 m pour s'assurer du troisième rang.
Lors des Jeux de la Francophonie 2017, qui se déroulent à Abidjan en Côte d'Ivoire, Lafrenaye-Dugas a obtenu sa médaille d'argent au lancer du disque. L'athlète membre du Club d'Athlétisme de Sherbrooke a réalisé un tir de 51,10 m en finale. C'est le Marocain Elbachir Mbarki qui est reparti avec l'or grâce à un lancer de 57,14 m. « Ça s'est très bien déroulé comme compétition pour Marc-Antoine. Il avait déjà de l'expérience avec les Jeux de la Francophonie de 2013 à Nice, ce qui lui a permis de bien lancer une fois en finale, Avec ses résultats, il était deuxième favori et c'est à cette position qu'il a terminé. Marc-Antoine a rempli la commande », explique le responsable de l'équipe du Québec, Jacques Petit.
Du côté de Porlier-Langlois, elle s'est sauvée avec le bronze au lancer du poids. L'Estrienne a projeté son poids à une distance de 15,24 m pour s'assurer du troisième rang. La Camerounaise Auriol Dongmo Mekemnang a raflé l'or avec un lancer de 17,68 m tandis que Carine Mekam Ndong du Gabon a mis la main sur l'argent avec 15,34 m.
Pour sa part, le coureur de demi-fond Marc-André Raiche, qui pouvait représenter un espoir de médaille pour le Québec, a terminé huitième de sa vague de qualification avec un chrono de 3 : 58. 70.
« Alex, contrairement à Marc-Antoine, était moins expérimentée. C'était donc plus difficile avec la pression au début, mais elle a su gérer ça pour bien remonter. C'est d'ailleurs à son cinquième de six lancers qu'elle a réussi à se hisser sur le podium. Je la sentais anxieuse étant donné qu'elle savait qu'elle avait une chance d'aller sur le podium », raconte M. Petit.
Résultats en vrac
Le perchiste estrien David Foley a quant lui terminé en septième position en finale grâce à un saut de 4 m 90. C'est le Français Baptiste Boirie qui a remporté la compétition avec un saut de 5 min 40 s.
Finalement, Daniel Kinumbe et l'équipe de soccer du Québec sont venus à bout d'Haïti grâce à une victoire de 2 à 1. Leur fiche de deux victoires et une défaite ne leur a cependant pas permis de terminer en première place de leur groupe, ce qui a mis un terme à leur parcours. La finale du soccer sera disputée dimanche entre la Côte d'Ivoire et le Maroc.
Depuis le début des Jeux de la Francophonie, le Québec a amassé cinq médailles d'or, six médailles d'argent et sept médailles de bronze pour un total de 18, ce qui le place au 5e rang général.